Dans notre dernier numéro, nous avons donné la parole à Rosa Vertov, un projet multidisciplinaire qui explore l’histoire musicale du courant punk/post-punk. Les deux fondatrices, Camille Lan et Constance Legeay, ont alors répondu à nos questions. Camille Lan nous a même proposé ses quatre groupes féminins préférés issus de cette période. A notre tour de vous proposer quelques-uns de ces formations présentées ou interviewées dans le fanzine Making Waves. 

DOLLY MIXTURE

Trio féminin de Cambridge, plus connues comme choristes de Captain « Wot » Sensible que pour leur magnifique album DIY Demonstration Tapes, dont les fragiles vignettes post-punk et new-wave inspireront certainement Heavenly ou Saint Etienne. 

RAOOUL

Teenage-girl punk band californien fondé en 1993. Leur split-album avec les Skinned Teens Jail-Bait Core / Bazooka Smooth! a participé de l’émergence du mouvement riot grrls/ Sur Spirit of 78, elles chantent : « Tired of school/and bored to tears/cut class to the tracks cuz I’ve had it up to here/the party had started, I was just having fun/when the man showed up and the war begun »

ALGEBRA SUICIDE

Duo originaire de Chicago, auteur d’une poignée d’albums studio, qui mélange boîte à rythme minimaliste, guitares abrasive et poésie inspirée de la Beat Generation, récitée en spoken words monotones par l’électrisante Lydia Tomkiw.

 

LUDUS

Groupe post-punk formé à Manchester par Linder Sterling, photographe et plasticienne qui a réalisé la pochette du single des Buzzcocks Orgasm Addict ainsi que celle du premier album de Magazine, Real Life. Célèbre pour sa performance de 1982 à l’Hacienda, où Linder portait une robe conçue en chair animale crue, bien avant Lady Gaga. Steven Morrissey serait leur plus grand fan.

Wilfried Paris

Partager sur Facebook Partager sur Twitter