Listomania
29 octobre 2019
Les cinq concerts indispensables du Pitchfork Festival de Paris 2019
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Les cinq concerts indispensables du Pitchfork Festival de Paris 2019

Du 31 octobre au 2 novembre, le Pitchfork Festival revient dans la Grande Halle de la Villette à Paris, avec une programmation pour le moins excitante. Voilà les cinq artistes que vous auriez tort de ne pas venir écouter.

Ezra Collective, jeudi 31 octobre à 19h30

La pop, live, est magique. Mais les jazzmen, c’est aussi quelque chose. Les Londoniens d’Ezra Collective, dont nous vous parlions dans notre numéro 214, mélangent avec une science pop jazz, afrobeat et hip hop comme personne aujourd’hui. Leur passage au Pitchfork sera l’occasion de découvrir leur excellent premier album You Can’t Steal My Joy.

Primal Scream, vendredi 1er novembre à 20 heures

Ils ont beau avoir trente-sept ans de carrière dans les pattes, le dément groupe de Glasgow n’a pas à rougir des formations plus jeunes qu’ils croiseront ce soir-là : leur mélange camé de dance music alternative, de rock et de neo-psychedelia, déployé depuis leur chef-d’œuvre Screamadelica (1991), est toujours intéressant. En 2011, le charismatique leader mélomane Bobby Gillespie répondait à nos questions au sujet de la réédition de cet album culte.

Chromatics, vendredi 1er novembre à 21h30

Cela faisait sept ans que les Américains ne nous avaient pas offerts d’album, depuis leur immense Kill For Love paru en 2012. Ils ont ressurgi sans crier gare cette année, avec Closer to Grey sans vraiment varier de leur ligne synth pop discoïde. Ce qui ne change rien au plaisir qu’on éprouve à les écouter de nouveau. Immanquable.

Weyes Blood, le 1er novembre à 20h30


Le 5 avril a été probablement l’une des dates les plus importantes de cette année de musique : la sortie de Titanic Rising, quatrième album de l’Américaine Nathalie Mering paru chez Sub Pop. Un chef-d’œuvre, coup de cœur de notre numéro 214. Si comme nous, vous croyez dans la magie du live, soyez-là : c’est la dernière date parisienne de la chanteuse.

Belle & Sebastian, vendredi 1er novembre à 23h15

A-t-on encore besoin de présenter ce groupe écossais que l’on chérit par-dessus tout ? En plus de vingt ans de carrière, beaucoup de sommets et certes quelques déceptions, la bande de Stuart Murdoch a su honorer la promesse pop qu’elle nous a faite à ses glorieux débuts avec If You’re Feeling Sinister en 1996. Et à ceux qui tiennent leurs promesses, on doit la fidélité.

Pitchfork festival, du 31 octobre au 2 novembre dans la Grande Halle de la Villette à Paris.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter