Hoorsees, 2021

Hoorsees, Indigo Sparke, Tindersticks : la playlist des sorties du 19 février

Hoorses

Le premier album du quartette parisien révélé avec le maxi Major League Of Pain (la vidéo de Videogames avait été diffusée par vos serviteurs) confirme toutes les promesses d’un rock teinté de nineties et des angoisses de notre époque.

The Hold Steady

Huitième album en forme de manifeste sur «le pouvoir, la richesse, la santé mentale, la technologie, le capitalisme, le consumérisme et la survie» pour le groupe new-yorkais de Craig Finn. Open Door Policy a été achevé avant le confinement : un comble.

Indigo Sparke

Echo est le premier album de l’Australienne Indigo Sparke, protégée d’Adrienne Lenker, la chanteuse de Big Thief qui a co-produit le disque. Une guitare héroïne comme on les adore, à Magic. Attention la chair de poule.

Cassandra Jenkins

An Overview on Phenomenal Nature  est le deuxième album de la compositrice new-yorkaise. Sage et attachant.

Lael Neale

Acquainted With Night a été enregistré par la Californienne Lael Neale à la tombée de la nuit. Mais ses introspections lo-fi conservent une lumière intérieure qui a ému Sub Pop.

Mansfield.TYA

Le duo nantais composé de Julia Lanoë et Carla Pallone livre un cinquième album en seize ans, et produit toujours de stimulantes étincelles, à l’insection de deux grandes sensibilités et d’écoles esthétiques différentes.

Voie 81

Duo parisien, Voie 81 livre un premier album autodéfini comme de la synth pop / porn / wave, Ralentir. L’un des héritages des eighties les plus créatifs du moment.

Katy Kirby

Encore une songwriteuse américaine en phase de libération majestueuse de sa plume. L’artiste texane propose son premier album en autonomie, Cool Dry Place.

Wild Pink

A Billion Little Lights est le troisième album de John Ross, T.C. Brownell, et Dan Keegan sous le nom de Wild Pink. Comme une version chuchotée de Shearwater.

XIXA

Mettez vos lunettes noires, chaussez les bottes, le duo XIXA vous amène, sur Genesis, à Tucson (Arizona) traverser des étendues de rock et country avant la tombée de la nuit.

Mogwai

Sur As the Love continues, les mythiques écossais de Mogwai confirment que leur mue vers une pop rugueuse et planante à la Slowdive est achevée.

Laure Briard

La Toulousaine Laure Briard assume plus que jamais sa passion pour la musique brésilienne sur un maxi (Eu Voo) enregistré en majorité dans la langue d’Irmão Victor.

Camera

Au pays du krautrock, Camera donne toute son actualité au parti-pris stylistique des synthés et guitares mathématiques posés sur rythmique obsédante. Cinquième album, Posthuman, avant le dixième anniversaire du groupe berlinois.

Tindersticks

Distractions : le titre de cet album laisse planer quelques questions sur l’importance de ce disque dans la discographie de Tindersticks. L’exercice de la reprise y est mené trois fois avec un bel esprit d’aventure, comme sur ce classique de Neil Young, A Man Needs a maid.

V/A Carpark Records

No Covers est une compilation de Carpark Records, évidemment constitue de reprises, toutes audacieuses, par des artistes du label de Washington, pour fêter son vingt-et-unième anniversaire. Ici, Teen reprend  Cut me Off de Madeline Kenney.

Golden Bug

L’artiste multi-facettes suisse Golden Bug revient avec un maxi, Variation sur 3 Bancs, qui appuie à fond sur les featurings de prestige avec The Limiñanas, Superpitcher, Pilooski et DESTIINO. Version physique en tirage limité (300 exemplaires).

Alain Bashung

Universal compile sur un vinyle intitulé Covers les plus belles reprises d’Alain Bashung. Rien ne se perd, surtout pas l’occasion de réécouter la superbe instant fragile que constitue sa reprise des Mots bleus de Christophe.

Ne figure pas sur notre playlist pour cause d’absence sur Spotify : le maxi de Grive, duo constitué de Mondkopf et La Féline : quatre titres entre post-rock et ballades folk disponibles uniquement sur cassette, limitée à 100 exemplaires.