Dernière minute
20 septembre 2018
L’album posthume de Richard Swift, « The Hex », en ligne dès vendredi
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

L’album posthume de Richard Swift, « The Hex », en ligne dès vendredi

Le dernier album enregistré par Richard Swift, décédé en juillet, sera mis en ligne vendredi avant parution physique d’ici la fin de l’année. The Hex (« le sortilège ») chronique la détresse du musicien américain à la fin de sa vie, entre décès de ses proches et addictions personnelles.

Richard Swift lui-même l’avait annoncé le 7 mai dernier sur Instagram, deux mois avant son décès à 41 ans qui a stupéfié le monde de la pop : The Hex, l’album qu’il a enregistré au cours des dernières années de sa vie, serait publié au mois de novembre 2018. Son label, Secretly Canadian, a annoncé jeudi que l’ultime travail du musicien basé à Cottage Grove (Oregon) serait proposé à l’écoute du public dès vendredi 21 septembre sur la plupart de plate-formes de streaming avant une sortie physique prévue pour la fin de l’année, probablement en novembre.

La date de l’annonce, le 20 septembre, n’est pas due au hasard et a fait l’objet de tous les soins de la part de sa famille au cours des dernières semaines. 20Sept est le dernier morceau du track-listing de l’album, et la dernière chanson qu’il a composée. Date chère au musicien entre toutes, elle coïncide avec la date de son mariage avec Shaelynn, il y a vingt-et-un an. La dispersion des cendres de Richard Swift a précisément lieu ce 20 septembre 2018 lors d’une cérémonie privée dans l’Oregon. Les dernière lignes qu’il a écrites et enregistrées, reproduites ci-dessous, traduisent l’échec de la promesse qu’il s’était faite à lui-même de renoncer à l’alcool. Richard Swift, chante-t-il, a remis son sort à des anges chantant « Que sera serà« .

Le disque, composé de onze morceaux, était achevé «à 99%», selon une source familiale, quand Swift a cédé à une insuffisance hépatique et une insuffisance rénale dans un établissement de Tacoma (Washington), le 6 juillet dernier. The Hex (« le sortilège ») sera le premier album de Swift depuis 2011 et son album de sept titres Walt Wolfman. «Un album pour ma famille et mes amis», avait posté l’artiste sur son réseau social préféré.

«C’est un disque qui parle des souffrances qu’il a traversées ces dernières années, nous dit Chris Swanson, en référence notamment au décès de sa mère et sa demi-sœur, survenus au cours des dix-huit mois précédant l’hospitalisation de Swift. Il m’a confié les fichiers une semaine avant de partir à l’hôpital. Les chansons étaient bouclées. C’est un disque magnifique, profondément cathartique. A l’entendre chanter, on a l’impression qu’il exorcise des démons. C’est très puissant et écouter sa voix exprimer ces choses-là sera une expérience très forte pour beaucoup de gens.» Le post annonçant la parution de The Hex a été la dernière prise de parole publique de Richard Swift.

L’album est disponible en pré-commande sous ce lien– C. R.

4 pages sont consacrées à la vie et l’œuvre de Richard Swift dans le n°211 de Magic actuellement en kiosques.

Le post Instagram de Richard Swift annonçant la parution de « The Hex »
Partager sur Facebook Partager sur Twitter