Listomania
28 juin 2018
Magic Number #6 : 8 bonnes raisons de venir jeudi
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Magic Number #6 : 8 bonnes raisons de venir jeudi

Vous n’avez pas encore votre place pour la soirée Magic Number #6 ? Voici 8 bonnes raisons qui vont vous convaincre.

  • 1 – Tample. La formation bordelaise fait partie de ces 40 groupes français qui agrandissent la pop, ceux-là même que nous placions en couv’ de notre numéro 208. Rien de plus normal, car au début de l’année, le quatuor nous a régalé avec un excellent premier album, Summer Light, où néo-disco et synth-pop étaient au rendez-vous.
  • 2 – En attendant Ana. Un de nos gros coups de coeur du numéro 210 que vous trouverez jeudi matin dans les kiosques, ou sur place à la soirée Magic Number #6, à la Cité internationale des Arts. Leur premier album Lost and Found nous propose une pop garage mélodique et décomplexée qu’on a hâte d’observer sur scène.
  • 3 – La visite privative de l’exposition Pop Music 1967 – 2017, graphisme & musique. Vous y (re)découvrirez les plus belles pochettes d’albums de l’histoire de la pop, presque 1300 au total, ainsi que de nombreux documents, photographies de concerts et magazines musicaux. Dont des dizaines de couv’ marquantes de Magic !
  • 4 –L’auditorium de la Cité internationale des Arts. On est prêt à parier que vous avez vu des concerts de rock partout dans la capitale, sauf là. Il est beau, ample et vous y serez très confortablement installés. 300 mètres carrés pour 128 places. Vous nous en direz des nouvelles.
  • 5 – Des cadeaux. Si vous souscrivez à un abonnement Magic sur place, vous repartirez avec un livre de l’essentielle maison d’édition « Le Mot et le Reste ». Nous disposons notamment d’exemplaires de Smile, La symphonie inachevée des Beach Boys, signé par l’excellent Jean-Marie Pottier ainsi que Gangsta Rap, Dr. Dre, Snoop Dogg, 2Pac et les autres, écrit par l’encyclopédique Pierre Evil. Ce ne sera possible ni avant, ni après, ni ailleurs.
  • 6 – Un bar éphémère se tiendra dans la belle cour de la Cité internationale des Arts.
  • 7 – Pas de queue. On sait ce que c’est, les concerts à Paris. Nous nous sommes arrangés pour vous éviter ce genre de désagréments.
  • 8 – Taper sur l’épaule de Magic. Ce sera l’occasion d’échanger avec Luc Broussy, directeur de la publication, Cédric Rouquette, directeur éditorial ou les journalistes de la rédaction évidemment présents pour cette belle soirée. Vous voulez nous parler des articles qui vous ont plu ou déplu et évoquer les sujets que vous aimeriez voir traités dans les pages de Magic ? Venez-donc demain et réservez votre place ici.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter