Chroniques d'albums
7 janvier 2008
Low - Christmas
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Low - Christmas

En guise de cadeau de fin d’année, Low nous propose un album confidentiel, sorti en catimini, et qui, en huit chansons, offre un panorama plutôt fidèle de ces ambiances un peu délétères, un peu tristes, souvent gaies, qui entourent la période des fêtes. Dans l’esprit de leur 45 tours de Noël édité l’an dernier, et dont on retrouve ici les deux morceaux, ce disque est fait de compositions originales et de quelques reprises, dont les inévitables Little Drummer Boy, comme par hasard le morceau le plus faible de l’album, et Silent Night, vieille scie que Low transforme en apex minimaliste d’une rare élégance. Mais ce sont les compositions originales du groupe qui font toute la force de cet album : cinq morceaux qui sont autant de futurs classiques de Noël, de futurs classiques tout court… Low réinvente la mélodie religieuse, l’errance des rois-mages, la messe de minuit et, surtout, le surréalisme sublime des fins d’année hésitant entre glauquerie complaisante et grandiloquence maniérée. Qu’on ne se moque pas, chez Low, la dinde est toujours maigre et c’est cela qu’on aime. Ce disque est déjà un classique et des morceaux comme Long Way Around The Sea ou Blue Christmas resteront sur la platine bien après la fin d’année. Low signe ainsi le meilleur album de Noël depuis celui de Phil Spector, pas moins.

Joseph Ghosn

Partager sur Facebook Partager sur Twitter