tim keegan

Deuxième album solo inespéré pour le trop rare Tim Keegan

Ah ça c’est sûr ! On ne s’attend pas à ce que l’annonce “breaks the Internet”. Mais elle pourrait quand même faire tressaillir la connexion Wi-Fi de quelques lecteurs pop modernes… Oui, alors qu’on ne l’attendait plus, Tim Keegan est de retour !

Oh, c’est une habitude, l’ex-Departure Lounge (presque célèbre pour sa reprise de Survivor) est tout l’inverse d’un artiste facile à suivre, son premier album solo Foreign Domestic (2007) apparaissant déjà à l’époque comme une carte postale inattendue et inespérée – émouvante et magnifique, la carte postale.

Et donc, comme on peut l’être en recevant des nouvelles neuves souvent trop parcimonieuses d’un Richard Hawley, Luke Haines, Ian Crause, Anthony Reynolds ou B.C. Camplight, on est heureux d’apprendre que Tim Keegan a bouclé le successeur de Foreign Domestic, qu’il s’appelle The Long Game et qu’il paraîtra le 25 mai.

Pas plus d’infos pour le moment sur le disque, mais surtout un premier extrait à découvrir, The Man Who Thought He Knew Too Much.

Après avoir pêle-mêle, ces dernières années, géré un business familial dans le sud-ouest de la France ou accompagné son compère de longue date Robyn Hitchcock en live, ce nouvel album marque aussi le retour de Tim sur scène, notamment en première partie de son autre ami Josh Rouse.