Listomania
23 novembre 2018
Songs: Ohia, Alain Bashung, Jacco Gardner… : ça sort aujourd’hui et Magic aime
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Songs: Ohia, Alain Bashung, Jacco Gardner… : ça sort aujourd’hui et Magic aime

Avec The Lioness Sessions de Songs: Ohia, En Amont d’Alain Bashung et Somnium de Jacco Gardner, Magic vous a sélectionné les disques importants qui sortent ce vendredi 23 novembre.

SONGS: OHIA – The Lioness Sessions (Secretly Canadian)
•••

Depuis la disparition de Jason Molina en 2013 le label Secretly Canadian distille les centaines d’inédits abandonnés par le leader de Song: Ohia via une série de rééditions augmentées, inaugurée avec le sublime The Magnolia Electric Co. (2003), un des chefs-d’œuvre de ce siècle, et poursuivie avec Didn’t It Rain (2002). Voici aujourd’hui The Lioness (2000) complété d’une dizaine de titres enregistrés à la même époque, inédits ou jusqu’ici disponibles au compte-gouttes.

ALAIN BASHUNG – En Amont (Barclay)
•••°

En Amont n’a rien d’un album posthume indésiré. La musicienne et productrice Édith Fambuena, déjà aux manettes sur Fantaisie Militaire (1998) a saupoudré, avec une juste mesure, les éléments chimiques primaires qui font de cette série d’inédits un grand album d’Alain Bashung.

JACCO GARDNER – Somnium (Full Time Hobby)
•••°°

Somnium confirme les promesses des premiers travaux du songwriter néerlandais, comme le morceau-titre de Cabinet of Curiosities en 2013 ou Before the Dawn voire All Over sur Hypnophobia. C’est d’ailleurs bien à un voyage spatial que nous convie ce disque conceptuel.

V/A ED BANGER PAR L’ORCHESTRE LAMOUREUX – Ed Banger 15 ans (Because Music)
•••°°

Ces réinterprétations symphoniques et classiques montrent toutes les nuances que peuvent avoir le I <3 U So de Cassius, les escapades hyper-produites
de Sebastian ou la virtuosité et la modernité de Justice. Ingénieuses et réussies, ces harmonies coquettes prouvent la richesse et le foisonnement du label Ed Banger, pionnier dans l’histoire de la musique électronique française et internationale.

BRAZILIERS – 421 (A tant rêver du roi records)
•••°°

A la fois garage et pop, avec pas mal de guitares et quelques synthés, le groupe se découvre comme le nouveau projet collaboratif de Piano Chat et Ropoporose. Nous vous avions proposé en exclusivité le clip du titre Choukes.

BABA & DJANA SISSOKO – Fasiya (Blind Faith Records / Modulor)
•••°°

Baba Sissoko s’allie une nouvelle à au crooner italien Luca Sapio sur ce nouveau projet, Fasiya, tout en poursuivant son explorations de ses percussions et de son ngoni fait à la main.

ALONE WITH KING KONG – Bedroom-sized Doomsday (Specific Recordings)
•••°°°

Les douze titres irradient de ce bonheur d’artisan pop doté de toutes les compétences, en amont et en aval du songwriting. Aidé par David L’Huillier (batterie) et Nicolas Garnier (basse), Tom Rocton, aperçu cette année avec les Married Monk, a mis en boîte un disque plaisant, qui respecte la charte de nos bonheurs, peut-être un peu trop loyalement pour un musicien aussi expert et engagé dans son art.

LE SUPERHOMARD – Springtime EP (Elefant Records)
•••°°°

Le quintette avignonnais poursuit sa fuite synthétique et s’éloigne volontairement de Maple Key, son premier super EP souvent comparé à son cousin rétro-futuriste Stereolab. Le futurisme prend ici le dessus sur la tentation rétro.

CALEXICO – The Black Light 20th anniversary (City Slang)

Avec The Black Light, Calexico a concocté un merveilleux voyage dans un musique soudaine où se croise des influences folks, indies, blues, country et mariachi. Un cocktail qui fait encore son effet 20 ans après.

SOUL OF A NATION – Jazz is the teacher, Funk is the preacher (Soul Jazz Records)

Soul of A Nation: Jazz is the Teacher, Funk is the Preacher est la nouvelle collection jazz, funk et proto-rap du label Soul Jazz Records’ avec une succession de titres composés pendant l’ère du Black Power (1969-75) avec des artistes comme Gil Scott-Heron, James Mason ou The Pharaohs.

Mais rien de vous empêche d’écouter aussi les autres sorties du jour :

My Brightest Diamond – A Million and one (Rhyme and Reasons Records)
Morgane Imbeaud & Elias Dris – The Homeward Bound : Songs of Simon & Garfunkel EP (Caroline International)
Ed Harcourt – Beyond the End (Point of Departure)
Laibach – The Sound Of Music (Mute)
Oneohtrix Point Never – Love In The Time Of Lexapro (Warp Records)
Pearl & The Oysters – Canned Music (Croque Macadam)
The Samps – Breakfast (Gloriette Records)
Sons of Lazareth – Blue Skies Back to Grey (Argonauta Records)
Stephen Kellogg – Objects in the Mirror (Fat Sam Records)
Trentemøller – Harbour Boat Trips Vol. 02: Copenhagen (hfn records)
Aretha Franklin – Queen of Soul (Warner)
Ladyboy – Rose Calamine (En Harmonie)
Lord Kesseli & The Drums – Melodies of Immortality (Irascible)
Marshmallow – EP (RJ Prod)
Partager sur Facebook Partager sur Twitter