Rééditions
22 novembre 2017
Les pépites de Northern Soul : « Soul on Fire, The Detroit Soul Story (1957-1977) »
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Les pépites de Northern Soul : « Soul on Fire, The Detroit Soul Story (1957-1977) »

La sortie de Detroit, le film de Kathryn Bigelow, offre une bonne occasion d’explorer les à-côtés de la cité de Motown avec cette triple compilation centrée sur le catalogue Northern Soul des labels de Robert West, qui fut au début des années 1960 le principal rival de Berry Gordy. Toutes les étoiles de ses diverses écuries sont là : les fabuleux Falcons, qui ont vu passer dans leurs rangs Eddie Floyd (Knock On Wood), Mack Rice (Mustang Sally) et Wilson Pickett (In the Midnight Hour), avant qu’ils ne s’envolent vers le succès international chez Stax ou Atlantic ; les Ohio Players dans leur première incarnation, la très culte Betty Lavette, les Primettes qui ne s’appelaient pas encore les Supremes, et quelques seconds couteaux de l’aventure Motown venus faire leurs premières armes ou rechercher un dernier moment de gloire. L’histoire se terminera dans le sang en 1964, après une bagarre entre West et le mari de l’ex-star de Motown Mary Wells (My Guy), conclue par un coup de pistolet qui manqua de défigurer West, lequel préféra ensuite vivre à Las Vegas, loin de Detroit et de l’industrie du disque. il reste l’un des pionniers méconnus de la Soul.

Pierre Evil
Partager sur Facebook Partager sur Twitter