Listomania
23 novembre 2019
Leonard Cohen, Jaakko Eino Kalevi, Coma… : Ça sort aujourd’hui et Magic aime
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Leonard Cohen, Jaakko Eino Kalevi, Coma… : Ça sort aujourd’hui et Magic aime

Avec l’album posthume Thanks for the Dance de Leonard Cohen, Dissolution de Jaakko Eino Kalevi et  Voyage Voyage de Coma, Magic vous a sélectionné les sorties importantes de ce vendredi 22 novembre 2019.

LEONARD COHEN Thanks for the Dance
(SONY MUSIC / COLUMBIA)
•••••°

You Want It Darker était un point final tellement majestueux qu’apprendre la sortie d’un album posthume de Leonard Cohen, décédé il y a trois ans, a vite déclenché la suspicion. À quoi bon fouiller les fonds de tiroir quand la conclusion sonnait magnifiquement ? Basé sur des textes et maquettes réalisées il y a quatre ans, Thanks for the Dance a le mérite de ne pas égratigner la statue de Leonard Cohen et de traiter ces chansons inédites avec tact. Porté par son fils, Adam, le disque bénéficie d’un casting remarquable : Bryce Dessner, Patrick Watson, Leslie Feist, Daniel Lanois, Beck et de nombreux anciens collaborateurs de Cohen. Autour de la voix incomparable du poète canadien, les instrumentations jouent l’économie : guitare acoustique, luth, piano, peu de percussions, quelques chœurs, quasiment pas de synthé. Passé le trouble d’entendre ce chant désormais d’outre-tombe, il ne faut pas bouder son plaisir.

JAAKKO EINO KALEVIDissolution
(WEIRD WORLD / DOMINO RECORDS)
•••••°

Après une année 2018 bien remplie (la sortie de l’excellent Out of Touch après une participation à l’American Utopia de David Byrne), Jaakko Eino Kalevi revient en ce crépuscule de siècle avec un mini-disque de seulement sept titres au génie débordant. Avec Dissolution, il allie toujours sa pop lunaire d’un kitsch assumé, qui rappelle Ariel Pink, John Maus ou Jonathan Bree. Moins brumeux que sur ses anciennes productions, plus dansant aussi, le géant finlandais, à la manière d’un Joseph Mount, fait éclater ses inspirations dans mille directions.

COMAVoyage Voyage
(CITY SLANG)
••••°°

Avec ses synthétiseurs aux allures de néons auditifs et ses boîtes à rythmes bien programmées, Voyage Voyage est le disque idéal pour transformer vos trajets automobiles en un mélange de Drive (Nicolas Winding Refn – 2011) et de soirée en club à Berlin. Anciens grands espoirs de l’electro allemande avec deux albums sur le label Kompakt, Georg Conrad et Marius Bubat fêtent leur passage à la pop, et leur signature sur City Slang, en conservant ce qui fait la base de leur musique.

HEFNER The Fidelity Wars [reissue]
(WIAIWYA)

En 1999, le regretté John Peel plaçait quatre morceaux (et une face B) de The Fidelity Wars dans son top 50 des singles de l’année. Si ça ne tenait qu’à nous, les onze morceaux du deuxième album du plus petit des grands groupes britanniques auraient trusté les onze premières places ! Hier comme aujourd’hui (pour leur première réédition en vinyle), ces chefs d’œuvre d’humour et de mauvaise foi (sur les thématiques de l’amour et du couple) font office de pop songs exemplaires (I Stole a Bride ou We Were Meant to Be au panthéon personnel). Darren Hayman, leur génial compositeur, joue désormais autant sur la fibre nostalgique de ses fans que sur l’envie de proposer d’autres ravissements folks en solo (le splendide Chants For Socialists en 2015).

LÉONIE PERNET The Craving Tape EP
(CRYBABY / INFINÉ)

Léonie Pernet dévoile cinq morceaux (dont trois inédits) qui dansent entre musique classique et production électronique. La musicienne française, qui propose l’un des univers les plus singuliers de sa génération, fait l’objet d’un grand entretien dans le hors-série de fin d’année que nous vous préparons.

Delphine Ghosarossian – Faces of Sound
[Livre de photographies] Mediapop, 124 pages

Comme nous le défendons aussi dans notre série « Julien Bourgeois, pour Magic », dont les pré-commandes sont ouvertes, ce livre, préfacé par la journaliste Sophie Rosemont, compile des portraits photographiques de groupes ou de musiciens que l’on aime très fort tels Yo La Tengo, Sonic Youth, Pavement, The Bad Seeds, Etienne Daho ou encore Dominique A. Un œil magnifique, un autre.

Mais rien ne vous empêche d’écouter aussi les autres sorties du jour :

BECK Hyperspace (Caroline)
DAVID BYRNE – American Utopia on Broadway (Todomundo/Nonesuch)
STEVE MASON Coup d’État EP (Domino)
NITS – Knot (Werf Records, The Netherlands)
GIRL RAY Girl (Moshi Moshi)
SASSY 009 – Kill Sassy 009 EP (Luft Recordings)
SIMON SAYS – Epoca Blu (Dialect Recordings)
MAIJI SOFIA – Bath Time (Trapped Animal Records)
LåPSLAY – These Elements (XL Recordings/Beggars)
MICHAEL DAVID – There In Spirit (Cascine)
ALICE ROOSEVELT – Hamman (Theodore Records)
NADINE CARINE – Rêverie (Furious Hooves)
STILL UNF DUNKEL – Abandoned / Rain II (EP) (Hallow Ground)
SOLEIL VERT – Amour Orange EP (Roy Music)
OMAR SOULEYMAN – Shlon (Mad Decent / Because Music)
ISSAM HAJALI – Mouasalat Ila Jacad El Ard (Habibi Funk Records)
COLDPLAY – Everyday life (Parlophone / Warner)
PAUL McCARTNEY : single In A Hurry et Home Tonight (MPL Communications / UMG Recordings)
BILL CALLAHAN : single Shepherd In a Sheepskin et So Long, Marianne (Drag City)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter