Concert
7 décembre 2019
Le magnifique concert de Vera Sola pour Magic en vidéo
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le magnifique concert de Vera Sola pour Magic en vidéo

Le deuxième concert de Vera Sola en France aura été une « live session » privée pour les abonnés de Magic, un joli soir du printemps 2019, dont voici cinq morceaux en vidéo.

C’était le 8 avril 2019. Elle devait jouer 40 minutes. Elle a fait une heure. Elle était accablée par le jetlag mais elle a tout donné. Pour des raisons qui nous échappent mais nous émeuvent, Vera Sola pensait avoir quelque chose à rendre à Magic, après la chronique élogieuse que nous avions consacrée à son premier album, Shades, six mois plus tôt. Nous avions tout simplement fait notre travail, rendu justice à notre raison d’être, et de cette reconnaissance mutuelle est née une promesse : à son retour en France après son set au Silencio, le club de David Lynch qui lui va si bien, Vera Sola et Magic ferions « quelque chose » ensemble.

Nous avions pensé à un shooting vidéo. Nous avions envisagé un concert. Nous avons fait les deux : sensible à l’idée de jouer en petit comité pour les abonnés de Magic, l’artiste américaine a accepté le principe de cette soirée privée et de la faire capter par trois caméras.

La vidéo que voici n’est qu’un résumé de l’heure magnifique que Vera Sola a fait vivre à quarante personnes compactées à l’étage de l’établissement L’Âge d’Or, dans le 13e arrondissement de Paris, habitué à des privatisations conviviales mais pas à un tel niveau d’intensité artistique. Dans la même configuration que le lendemain au Point-Éphémère, en trio, Vera Sola a livré un set beau comme son répertoire, même si les extraits de Shades y étaient, pour certains, retravaillés, et partageaient l’affiche avec des inédits, dont certains figureront dans son deuxième album en cours d’enregistrement.

« A l’heure où je vous écris, ce deuxième album est un mélange d’inédits et d’anciens morceaux éprouvés en live depuis un moment maintenant, nous a écrit Vera Sola depuis Los Angeles. Shades, mon premier album, était essentiellement un travail en solo — j’ai travaillé seule et ai joué de presque tous les instruments [elle nous le raconte en détail ici, ndlr]. Pour celui-ci, je veux partager les manettes, je me suis entourée de personnes qui seront capables de faire évoluer mon son. Bien sûr ce répertoire reste le mien, je suis reconnaissanble dans tous ses vibrations. Mais je suis déjà allée au-delà de tout ce que j’ai déjà enregistré, c’est assez épique. Je suis très excitée de faire écouter ce que nous avons fait ensemble.”

L’album devrait paraître au premier semestre de l’année 2020. On ne sait si sa reprise épurée de Ballad of a Thin Man de Bob Dylan en fera partie, mais elle figure dans cette vidéo et c’est une des plus belles choses qu’on ait jamais entendu.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter