Plus jeune, Julius Spellman oscillait entre deux mondes musicaux bien différents : la soul à la Motown et la scène post-punk rouennaise. Ces influences se retrouvent au sein de son nouveau clip, Poison, dévoilé en exclusivité pour Magic. Dans ce titre, où il compare la lose amoureuse qui lui colle aux sneakers à un poison, se côtoient guitares tranchantes, basse funky, synthés new wave et choeurs hip-hop. Un sacré cocktail, bon avant goût de son Ep Lover, Loner, Loser, qui arrivera le 28 juin.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter