Abonnés

Montre le son : « Definitely Maybe » d’Oasis

Tous les mois, le making of d'une grande pochette. En avril, celle de "Definitely Maybe", le premier album-monument d'Oasis, paru à l'été 1994. Peut-être le salon le plus connu au monde, meublé de petits clins d'œil passés à la postérité.

Cet article est la reproduction de l'article "Du divan au monde" paru dans l'hebdo pop moderne n°15.

Depuis 1994, c’est devenu l’un des salons les plus connus d’Angleterre. Bienvenue à West Didsbury, banlieue de Manchester, chez Paul Arthurs, dit Bonehead, guitariste d’Oasis, pour l’heure nouvelle sensation du rock anglais. Liam Gallagher peut bien chanter sur Married with Children qu’une vie rangée, ce n’est vraiment pas son truc, la scène immortalisée chez son pote semble dire tout le contraire. Elle est à des années-lumière de leur sulfureuse réputation. Elle va devenir la pochette de Definitely Maybe, premier album d’Oasis et classique du rock des années 1990.

Article réservé aux abonnés. Pourquoi pas vous ?

Vous êtes abonné·e ? .