JE Sunde par Graham Gardner

Exclu : J.E. Sunde se fiche de danser, et c’est si beau

J.E. Sunde vous offre un avant-goût de son prochain album "9 songs about Love", attendu le 20 novembre prochain.

On savait que Jon Edward Sunde était un songwriter hors-pair. Mais le titre qu’il nous offre en exclusivité, I Don’t Care To Dance, est encore un niveau au-dessus. Dans le numéro 216, nous vous racontions son début de carrière, en demi-teinte (entre un burn-out, un succès qui se faisait attendre et des galères financières) jusqu’à sa découverte par le patron de SoPress Franck Annesse et son premier album éponyme. Voilà sans aucun doute son plus beau morceau.

Inspiré notamment par les auteurs Kurt Vonnegut et Jorge Luis Borges, le chanteur du Wisconsin revendique aujourd’hui d’autres influences. “Ce morceau est redevable à l’approche poétique du début de Leonard Cohen, explique-t-il. Avec la même esthétique “future-past” d’Adrienne Lenker ou Andy Shauf.

Ce I Don’t Care To Dance, bâti avec trois fois rien – de simples arpèges de guitare, la voix doucement vibrante du chanteur et une élégante reverb – est beau à pleurer. “C’est sur un homme qui retrouve l’espoir que l’amour soit possible pour lui, après y avoir renoncé, détaille-t-il. Cette chanson évoque aussi les attentes déçues et les modèles que l’on donne aux hommes sur la manières d’avoir des relations. Des attentes et des modèles qui se révèlent souvent toxiques.” Aujourd’hui, J.E. Sunde se fiche donc de danser. Tant mieux, c’est bien mieux de l’entendre chanter.

9 songs about Love, le deuxième album de J.E. Sunde paraîtra le 20 novembre 2020.