karen dalton

Écoutez Julia Holter interpréter des paroles perdues de Karen Dalton

Mine de rien – mine de crayon 😀 – Julia Holter mène sa carrière naissante avec une aisance remarquable, des débuts californiens expérimentaux à l’exposition grandissante sur le label Domino via des travaux néanmoins toujours recherchés, le tout entrecoupé d’allers-retours entre son présent avant-gardiste et un passé qui l’a inspirée, comme par exemple lorsqu’elle collabore avec l’antique Linda Perhacs ou le maître compositeur Michael Pisaro.

Après cette intro un peu laborieuse mais souriante, venons-en au fait : Julia Holter participe à la compilation du label Tompkins Square, Remembering Mountains – Unheard Songs by Karen Dalton, dont le principe est le suivant : demander à des artistes féminines contemporaines de chanter et de mettre en musique des textes écrits mais jamais interprétés par la chanteuse culte Karen Dalton.Contemporaine de Bob Dylan ou de Tim Hardin, muse éphémère du Greenwich Village, Karen Dalton sortit seulement deux albums de son vivant, avant de remiser le banjo et la guitare au placard. Elle décéda en 1993, à l’âge de 55 ans. Sa mémoire et son talent d’interprète furent unanimement célébrés une dizaine d’années plus tard, lorsque plusieurs rééditions et autres compiles d’inédits permirent à un large public de découvrir celle qui inspira nombre de baladins du revival folk des années 2000.

Bref, on arrive à l’essentiel : la contribution de Julia Holter à ladite compile est écoutable grâce à au site Ad Hoc. My Love, My Love résonne comme un titre à part entière de Julia, aux harmonies particulières, empreint de mystère, et porteur d’une émotion diffuse dont les ressorts sont difficiles à saisir.JTNDaWZyYW1lJTIwc2Nyb2xsaW5nJTNEJTIybm8lMjIlMjBzcmMlM0QlMjJodHRwcyUzQSUyRiUyRncuc291bmRjbG91ZC5jb20lMkZwbGF5ZXIlMkYlM0Z1cmwlM0RodHRwcyUyNTNBJTJGJTJGYXBpLnNvdW5kY2xvdWQuY29tJTJGdHJhY2tzJTJGMjA0MTg4NzQ2JTI1M0ZzZWNyZXRfdG9rZW4lMjUzRHMta2xWV2MlMjZhbXAlM0Jjb2xvciUzRGZmNTUwMCUyNmFtcCUzQmF1dG9fcGxheSUzRGZhbHNlJTI2YW1wJTNCaGlkZV9yZWxhdGVkJTNEZmFsc2UlMjZhbXAlM0JzaG93X2NvbW1lbnRzJTNEdHJ1ZSUyNmFtcCUzQnNob3dfdXNlciUzRHRydWUlMjZhbXAlM0JzaG93X3JlcG9zdHMlM0RmYWxzZSUyNnNob3dfYXJ0d29yayUzRGZhbHNlJTIyJTIwZnJhbWVib3JkZXIlM0QlMjJubyUyMiUyMGhlaWdodCUzRCUyMjE2NiUyMiUyMHdpZHRoJTNEJTIyMTAwJTI1JTIyJTNFJTNDJTJGaWZyYW1lJTNFPour les méfiants qui ne goûtent guère aux initiatives artistiques post-mortem, il est vrai plus souvent synonymes d’opportunisme que révélatrices d’un hommage sincère, on précise que les textes exhumés pour cette compilation – qui sort le 26 mai – l’ont été avec l’accord du guitariste folk Peter Walker, qui accompagna Karen Dalton jusque dans ses derniers instants, et qui a aussi sorti des disques sur Tompkins Square. Voilà voilà.

Remembering Mountains – Unheard Songs By Karen Dalton
01. Sharon Van Etten – Remembering Mountains
02. Patty Griffin – All That Shines Is Not Truth
03. Diane Cluck – This Is Our Love
04. Julia Holter – My Love, My Love
05. Lucinda Williams – Met An Old Friend
06. Marissa Nadler – So Long Ago And Far Away
07. Laurel Halo – Blue Notion
08. Larkin Grimm – For The Love I’m In
09. Isobel Campbell – Don’t Make It Easy
10. Tara Jane O’Neil – At Last The Night Has Ended
11. Josephine Foster – Met An Old Friend