Listomania
23 septembre 2019
Pat Fish alias The Jazz Butcher en concert à Malakoff !
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pat Fish alias The Jazz Butcher en concert à Malakoff !

Figure culte de l’underground britannique des années 1980, Pat Fish, connu dans le groupe The Jazz Butcher, sera sur la scène de la maison de quartier Barbusse à Malakoff samedi 28 septembre.

Attention, événement (quasi) historique ! Après un quart de siècle d’absence à Paris et presque autant en France, hormis quelques très rares escapades, Pat Fish, venu de The Jazz Butcher, viendra se faire applaudir en solo samedi 28 septembre sur la scène de la maison de quartier Barbusse, à Malakoff, dans le cadre du Café Pop #4.

Cet artiste culte de l’underground anglais des années 1980, auteur de Zombie Love avec The Jazz Butcher Conspiracy (sur l’album In Bath of Bacon, 1983), partagera l’affiche avec un autre songwriter britannique de renom, Tim Keegan, chanteur de Departure Lounge, lui aussi venu en solitaire. Guillaume Charret, instigateur de la soirée, ne s’en cache pas : ce lancement de la saison culturelle de la salle est un sacré coup de chance. “On a pu contacter Pat Fish par l’intermédiaire de Jean-Michel Dufour, qui le connaît bien, raconte Guillaume Charret. On a ensuite fait notre demande à l’intéressé et il a accepté tout de suite. On était agréablement surpris. C’est la preuve qu’il ne faut pas se mettre de limites en se disant que ça ne marchera jamais, même dans le cadre de la programmation d’un artiste ! »

L’autre originalité de ce concert réside dans sa localisation. Alors que la capitale regorge de salles qui auraient pu accueillir The Jazz Butcher, ce dernier a pourtant choisi de poser son ampli et de débiter ses attachantes pop songs en proche banlieue, territoire habituellement délaissé par ce genre de concerts. Là encore, un pari réussi pour cette maison de quartier. “C’est un challenge pour nous d’organiser ce plateau, ici. On ne veut pas s’adresser à une seule chapelle musicale d’aficionados mais au contraire ramener un large public. Des artistes underground comme eux ont généralement un répertoire assez large, entre leurs chansons “classiques” et celles plus récentes, qui peut convenir à tout le monde. Et pourquoi pas leur ouvrir un nouveau public ? Ils le méritent. Tant qu’on n’aura pas assez de gens qui se bougent pour faire venir des Pat Fish ou Tim Keegan en France, ils garderont ce statut d’artiste maudit qui leur colle à la peau. C’est dommage.”

C’est dans cette salle, d’une jauge assez intimiste de 200 personnes et à la belle acoustique, que la magie pop moderne va opérer. Et pour la suite de la saison culturelle ? “On a une programmation qui oscille entre pop – avec par exemple The Last Detail – et musique baroque. On lance aussi un concept de pop circle, qui consiste à faire jouer ensemble plusieurs artistes émergents pour créer un concert. On a hâte de voir ce que ça va donner !” Pour ne rien vous cacher, nous aussi.

Samedi 28 septembre, Pat Fish et Tim Keegan sur la scène de la maison de quartier Barbusse (Malakoff)
Partager sur Facebook Partager sur Twitter