Sous Surveillance
26 juin 2015
Dans les caves de New York, le trio Sandy imagine une synthpop moite et magnétique
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Dans les caves de New York, le trio Sandy imagine une synthpop moite et magnétique

QUI ?

Jeff Carter (synthétiseurs, voix)
Stephen Pathe (batterie /boîte à rythmes)
Samantha Pathe (basse, synthétiseurs, guitare)

OÙ ?

New York (États-Unis)

QUOI ?

Une fois n’est pas coutume, l’un des groupes à l’honneur dans ces pages nous provient de la sublime écurie Night People, le précieux label (The Garment District, Merchandise, Peaking Lights, Roladex, Featureless Ghost, Terror Bird) tenu par Shawn Reed. Jeff Carter rencontre le frère et la sœur Pathe en 2009 à Philadelphie. Tous trois sont alors affairés dans divers projets musicaux jugés sans importance” qu’ils ont décidé d’un commun accord de passer sous silence. À la fin de l’année 2012, après avoir de nombreuses fois abordé le sujet, les trois jeunes gens se décident enfin à jouer ensemble et emménagent à New York. Durant l’été 2013, Sandy met en ligne un premier morceau, l’impeccable Tried And True.

DERNIÈRE SORTIE

Une seule et unique cassette, c’est tout ce qu’on peut se mettre sous la dent. Paru fin 2014, le EP Sandy n’est rien d’autre que la démo inchangée qu’a envoyée le groupe à Shawn Reed. Et quelle démo ! Cinq titres parfaits inspirés par Portishead, Brian Eno et King Tubby. On songe aussi à la cold wave minimaliste qui crée de beaux émules à New York, mais ici, les mélodies – certes mélancoliques – sont si douces et chaleureuses que Sandy se distingue aisément de son abondante concurrence. Très loin du brouillon, ces chansons parfaitement abouties (dont quatre peuvent être écoutées en ligne) mûrissent à chaque écoute.

TUBE ABSOLU

À défaut de promettre à Sandy les sommets de la gloire, Drips est bien un tube. Un tube d’une autre espèce, entièrement tissé d’une lenteur envoûtante. Quelque part entre His Name Is Alive et Q. Lazzarus, ce titre cinématographique et lancinant constitue une bande originale idéale pour un rêve oublié qui ne laisse qu’une impression agréable et étrange. Toute comparaison avec les productions d’Italians Do It Better est évidemment interdite.

FUTUR CONDITIONNEL

On ne parlera pas de promesse puisque Sandy surclasse déjà avec son EP inaugural la plupart des espérances que l’on forme pour des groupes à leur coup d’essai. Un peu incrédule quant aux possibilités de surenchère, on souhaite juste que le trio garde un tel cap avec son prochain disque en cours d’enregistrement. On ignore encore si c’est un court ou un long format qui verra le jour en 2015, mais on en reparlera certainement.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter