The Honeydrips – In The City

(Beko)

“I’ve said everything I wanted to say.” Voilà ce que déclarait le Suédois Mikael Carlsson un jour de juin 2010, mettant fin à la courte aventure de The Honeydrips. La première étoile filante du label Sincerely Yours venait de s’éteindre, deux mois avant les camarades de The Tough Alliance. Moins culte que celle de ces derniers, la musique de Carlsson n’est pas moins passionnante. Avec seulement une poignée de singles et surtout l’album méconnu Here Comes The Future (2007), le natif de Göteborg parvenait à convoquer à la même table quelques-unes de nos marottes : Felt, The Field Mice, Saint Etienne et New Order.

Autant dire que le retour aux affaires amorcé à l’automne dernier avec le single Oh Stampe, Oh Stella fut une immense joie. Derrière les cris d’enfants et sa pochette trop “kikoolol”, on retrouvait l’empreinte de notre héros twee : le délicat glockenspiel, la rythmique digitale et la voix traînante. Une autre marque de fabrique ouvre In The City et se trouve disséminé sur tout le disque : le sample parlé. Emmené par un groove hip hop, il évoque tantôt la bande à Sarah Cracknell (The Beginning Of Love), tantôt le travail récent de TV Girl (Fire We Light). Au milieu, des morceaux plus conventionnels viennent faire le job, comme le nerveux They Look At Us ou le mélancolique Fatima Says.

De manière générale, l’enfilade de tubes qui faisait tout le sel de Here Comes The Future n’est plus qu’un lointain souvenir malgré quelques éclairs lumineux – la guitare ligne claire d’In The City et la country folk hispanisante de Tanita Yo. Mais mieux vaut regarder le bon côté des choses : si ce second LP ne rejoint pas les sommets de son prédécesseur, il prouve néanmoins que The Honeydrips a encore des choses à dire. “Please, let’s not talk about the past”, chantait le Suédois en 2007. Respectons sa volonté.JTNDaWZyYW1lJTIwc3R5bGUlM0QlMjJib3JkZXIlM0ElMjAwJTNCJTIwd2lkdGglM0ElMjAxMDAlMjUlM0IlMjBoZWlnaHQlM0ElMjA0NzJweCUzQiUyMiUyMHNyYyUzRCUyMmh0dHAlM0ElMkYlMkZiYW5kY2FtcC5jb20lMkZFbWJlZGRlZFBsYXllciUyRmFsYnVtJTNEMzkzNDg1MjUxNSUyRnNpemUlM0RsYXJnZSUyRmJnY29sJTNEZmZmZmZmJTJGbGlua2NvbCUzRDA2ODdmNSUyRmFydHdvcmslM0Rub25lJTJGdHJhbnNwYXJlbnQlM0R0cnVlJTJGJTIyJTIwc2VhbWxlc3MlM0UlM0NhJTIwaHJlZiUzRCUyMmh0dHAlM0ElMkYlMkZiZWtvLmJhbmRjYW1wLmNvbSUyRmFsYnVtJTJGYmVrby0yMjMtdGhlLWhvbmV5ZHJpcHMtaW4tdGhlLWNpdHklMjIlM0ViZWtvXzIyMyUyMHRoZSUyMGhvbmV5ZHJpcHMlMjAtJTIwaW4lMjB0aGUlMjBjaXR5JTIwYnklMjBiZWtvJTNDJTJGYSUzRSUzQyUyRmlmcmFtZSUzRQ==

A découvrir aussi

/Sortie • 18 décembre 2020

Paul McCartney, The Reed Conservation Society, Serpent… Ça sort ce vendredi 18 décembre et Magic aime

/Sortie • 12 décembre 2020

M. Ward, Aksak Maboul, The Avalanches… Ça sort ce vendredi 11 décembre et Magic aime

/Sortie • 5 décembre 2020

Nils Frahm, Ichiko Aoba, Gabriels… Ça sort ce vendredi 4 décembre et Magic aime