Abonnés
© Juliette Larthe

Entamée au côté de Peter Kember au sein de Spacemen 3 puis poursuivie dans son propre vaisseau avec Spiritualized, la discographie de Jason Pierce n’est jamais redescendue de ses éblouissantes hauteurs en vingt-cinq ans.

Ceci est la reproduction de l'article "Space is the place" paru dans l'hebdo pop moderne n°14.

1. LA PRESCRIPTION PARFAITE DE SPACEMEN 3

Sound of Confusion (1986)
The Perfect Prescription (1987)
Playing with Fire (1989)
Recurring (1991)

La petite ville industrielle de Rugby, au centre paumé de l’Angleterre, n’a pas seulement enfanté l’ovalie, mais aussi un des groupes les plus influents de la musique populaire anglaise, Spacemen 3, formé en 1982 par Jason Pierce et Peter Kember, deux étudiants en école d’art, camarades de défonce, amateurs des musiques qui vont avec. Mixant rock psychédélique (13th Floor Elevators, Electric Prunes), guitares fuzz (Stooges, MC5), rythmiques primitives (Suicide, Moe Tucker) et production garage (Joe Meek), le tout sur une note (le la, de préférence) ou deux, pas plus, le duo annoncera notamment l’essor du shoegazing (ils auront clairement marqué Jesus and Mary Chain, My Bloody Valentine, Loop) avant de splitter en 1991 et de poursuivre leurs trips, fâchés, dans des vaisseaux séparés : Spiritualized pour Pierce, Sonic Boom, Spectrum et E.A.R. (Experimental Audio Research) pour Kember. Entre-temps, ils auront mis en pratique leur motto “Taking drugs to make music to take drugs to” avec constance et rigueur, en quatre albums documentant leur inéluctable séparation, et pas mal de concerts répétant paresseusement l’Exploding Plastic Inevitable de Warhol et du Velvet Underground, projetant des images psychédéliques sur le groupe assis, trop perché pour tenir debout peut-être. Spacemen 3 eut divers line-up mais c’est bien l’association entre l’alchimiste du son Peter “Sonic Boom” Kember et le songwriter habité Jason “Spaceman” Pierce, qui accoucha de quelques pépites (“nuggets”, comme on dit en anglais).

Article réservé aux abonnés. Pourquoi pas vous ?

Vous êtes abonné·e ? .

Un autre long format ?