Nakhane a tout d’une icône

Le Sud-Africain Nakahne offre un album libérateur et pop.

Nakhane a l’étoffe d’une icône. Il a grandi dans une famille pratiquante, à Port-Elizabeth en Afrique du Sud. Chrétien, il priait Dieu tous les jours, rongé par la culpabilité d’être homosexuel. Son corps amaigri porte aujourd’hui les stigmates de son combat contre les préceptes religieux. Son premier album Brave Confusion (2013), sous le nom de Nakhane Touré, évoquait ses contradictions identitaires.

Sur le suivant et récent You Will Not Die, l’artiste, romancier et acteur par ailleurs, assume tout : son style androgyne, sa pop teintée d’électronique (qui lui rappelle les clubs gays) autant que son orientation sexuelle qui l’oblige à renoncer à sa foi chrétienne. Ce projet est sa planche de salut.

Alexandra Dumont

NAKHANE
You Will Not Die
BMG/Warner 

A découvrir aussi

/Sortie • 12 mai 2022

Magic : la playlist et le cahier critique du 13 mai 2022

/Sortie • 4 mai 2022

Magic : la playlist et le cahier critique du 6 mai 2022

/Sortie • 28 avril 2022

Magic : la playlist et le cahier critique du 29 avril 2022