L’épopée de Dirtmusic en Turquie

La dernière fois qu’on a croisé la route de Dirtmusic, le projet nomade de Chris Eckman (The Walkabouts) et Hugo Race (ex-Bad Seeds), c’était sous le soleil de Bamako où les deux guitaristes croisaient le fer avec Samba Touré, Tamikrest et autres pointures du blues malien sur le bouillonnant Lion City (2014), leur disque le plus collaboratif à ce jour.

Après trois albums enregistrés au Mali, et malgré une passion intacte pour le blues du désert et son imaginaire, il était temps de changer de décor. C’est donc à Istanbul que Eckman et Race ont posé leurs valises pour ce nouveau projet en collaboration avec une légende locale, Murat Ertel du groupe psyché-dub BaBa ZuLa. Grand chamane de la scène d’Istanbul depuis plus de vingt ans, pionnier dans le détournement rock d’instruments traditionnels (il joue du saz électrique), Murat Ertel pimente les nouveaux titres de Dirtmusic de sonorités inattendues, entre psychédélisme et dub oriental, qui se marient étonnamment bien avec les mélodies lancinantes du duo et la voix de baryton de Chris Eckman. La présence de la chanteuse stambouliote Gaye Su Akyol ajoute encore une touche d’exotisme à l’ensemble.

Trippant à souhait, Bu Bir Ruya est un nouveau détour passionnant dans le parcours de ces deux artistes voyageurs qui ont su quitter les rivages paisibles du folk/rock U.S pour s’aventurer là où jouer de la musique est un combat quotidien, hier dans le nord Mali à la merci des djihadistes, aujourd’hui dans la Turquie sous tension du régime Erdogan.

Cyril Sauvageot

DIRTMUSIC – Bu Bir Ruya
(Glitterbeat/Differ-Ant)

A découvrir aussi

/Sortie • 22 août 2020

36 singles qui ont fait notre été et qui annoncent la rentrée (ou pas)

/Sortie • 14 août 2020

14 albums sortis au cœur de l’été (et Magic les aime)

/Sortie • 18 juillet 2020

Yo la Tengo, Jarv Is…, Jonathan Bree… Ça sort ce vendredi 17 juillet et Magic aime

/Sortie • 11 juillet 2020

The Beths, Dominique A, The Streets… Ça sort ce vendredi 10 juillet et Magic aime