Le retour passionnant de Salad Boys

Avec This Is Glue, le Néo-Zélandais Joe Sampson livre une oeuvre attachante et virtuose.

Trois ans après son premier album Metalmania, Joe Sampson revient avec son groupe Salad Boys pour un This Is Glue brillamment pop-rock et aux mélodies d’une beauté vénuste et exaltante.

Tout commence avec une ligne de basse très Joy Division, accouplée à des guitares métalliques et tranchantes. Nerveux et puissant, ce Blown Up détonne pourtant dans un album aux harmonies soyeuses.

Une piste aussi singulière et exquise que la bien nommée Exaltation en est le parfait exemple. Sampson use de six cordes lancinantes, catalyseurs de beauté, aux répétitions magistrales, portées par une rythmique ultra-efficace. Sa voix, rauque et sombre comme celle de Michael Stipe de REM, apporte une ardeur supplémentaire et une authenticité indéniable.

Ailleurs, le Néo-Zélandais impressionne par son sens de la maîtrise qui sublime son classique triptyque guitares-basses-batterie : il se fait psyché sur Psych Slasher, convaincant sur quelques escapades folk (Dogged Out, Right Time, In Heaven) et explore des sonorités parfaitement rock sur Hatred, Scenic Route To Nowhere ou Choking Sick.

Derrière la clarté inondante de ses chansons, Joe Sampson développe des thèmes plus sombres dans ses textes, explorant à la fois la mélancolie, l’anxiété ou la peur de mourir. Cette dualité en clair-obscur fait de ce This Is Glue une oeuvre passionnante et captivante. Les distorsions de Salad Boys risquent bien de nous coller à la peau encore quelques temps.

Luc Magoutier

A découvrir aussi

/Sortie • 17 avril 2021

Beach Youth, Cory Hanson, Sharon Van Etten, Tample et autres sorties du 16 avril 2021

/Sortie • 10 avril 2021

Sufjan Stevens, Françoiz Breut, Ballaké Sissoko, Delgres et autres sorties du 9 avril 2021

/Sortie • 3 avril 2021

La Femme, Olivier Rocabois, 4AD, Dry Cleaning et les sorties du 2 avril 2021