Abonnés
And in the Darkness, Hearts Aglow
WEYES BLOOD
Sub Pop Records

Chronique : Weyes Blood, par enchantement

Le cinquième album offert au monde par Natalie Mering puise ses mélodies à la même source miraculeuse que ses deux précédents chefs-d'œuvre. "And In the Darkness, Hearts Aglow" de Weyes Blood est l'album de la semaine de Magic du 18 novembre 2022.

Mener un magazine de pop comme Magic fait partie des futilités qui seront, un jour prochain, évacuées par le tragique de l’histoire. À avoir longtemps disserté avec Natalie Mering (Weyes Blood dans votre discothèque) sur les trajectoires brûlantes qui engagent notre espèce, et qui inspirent miraculeusement son art, il a pu nous arriver de nous sentir insignifiants à mener nos activités quotidiennes – ça doit vous le faire, vous aussi, en ce moment. Néanmoins, il nous reste la force et l’envie, tant que le paquebot a le nez à la surface, de placer Weyes Blood en Une de Magic (elle le fut sur le trimestriel de septembre avant cet hebdo), après avoir désigné Front Row Seat to Earth album de l’année en 2016 puis Titanic Rising leader des Cent disques de 2019. Disant cela, et clamant sans suspense la permanence de l’excellence artistique dans laquelle lévite Mering avec And in the Darkness, Hearts Aglow, nous nous engageons à tout, sauf à anticiper un triplé.

Article réservé aux abonnés. Pourquoi pas vous ?

Vous êtes abonné·e ? .

A découvrir aussi

/Sortie • 11 avril 2024

UTO, Clarissa Connelly, girl in red… : la playlist et le cahier critique du 12 avril 2024

/Sortie • 4 avril 2024

Bonnie Banane, Vampire Weekend, The Libertines… : la playlist et le cahier critique du 5 avril 2024

/Sortie • 28 mars 2024

Magic : le cahier critique du 29 mars 2024