De Novo
Rank-O
Another Record

Chronique : Rank-O, coups de jus et grands cerveaux

À l'occasion de leur concert parisien aux côtés de Cathedrale et Total Léopard le 22 avril à L'International, Magic vous offre la lecture de la chronique de "De Novo", le premier album des Tourangeaux de Rank-O.

Cette chronique est issue de notre hebdo n°3, daté du 27 janvier 2022.

Répétitions, accumulations et complexité d’un côté. Immédiateté, soudaineté et minimalisme de l’autre. Une ambivalence assumée par les Tourangeaux de Rank-O. Dans ce premier album intitulé De Novo, le quatuor (Boris Rosenfeld, Camille Pierron, Antoine Hefti, François Rosenfeld) a aiguisé son style entre post-punk et math rock au fil de huit morceaux aux structures mouvantes, parfois dogmatiques, toujours intelligentes. Écouter la musique des Français demande une attention constante : un moment d’égarement et on perd le fil de ces inlassables motifs énergiques et de ces mélodies qui émergent sous une multitude de couches de guitares vigoureuses (Gallery, Humans) et de percussions indomptables. Si un certain jusqu’au-boutisme inonde des titres longtemps rodés sur scène, la cérébralité du groupe n’interdit pas des passages plus accessibles et lumineux (Cent Mille). Meilleur exemple, Cheetah (déjà présent sur leur EP sorti en 2019), où, dans la deuxième partie de la chanson, les six-cordes raviront nos doux cœurs de popeux. Mais réduire ce De Novo à son intransigeance serait toutefois une erreur : c’est surtout la signature évidente et réussie d’une formation à l’inventivité farouche.

SORTIE CD, VINYLE ET NUMÉRIQUE LE 28/01/2022

A découvrir aussi

/Sortie • 12 mai 2022

Magic : la playlist et le cahier critique du 13 mai 2022

/Sortie • 4 mai 2022

Magic : la playlist et le cahier critique du 6 mai 2022

/Sortie • 28 avril 2022

Magic : la playlist et le cahier critique du 29 avril 2022