Buvez le poison
Pleasure Principle
Born Bad Records

Chronique : Pleasure Principle, un poison qui vous veut du bien

Échappé des Bryan's Magic Tears, Paul Ramon alias Pleasure Principle nous partage avec "Buvez le poison" une grande bouffée de tropicalisme croisée avec un Madchester alangui.

Plus de ce monde depuis 63 avant J.-C. – taquiner l’Empire romain a toujours été une dumb way to die –, Mithridate VI doit sa postérité à une raison fort étonnante : le paranoïaque souverain du royaume du Pont (qui contrôlait plus ou moins le pourtour de la mer Noire) ingérait à intervalles réguliers différents poisons pour habituer son corps à leurs effets, une pratique aujourd’hui connue sous le nom de mithridatisation. A-t-on trouvé son digne descendant en Paul Ramon, temporairement échappé des Bryan’s Magic Tears pour reprendre la route de Guadalupe avec Pleasure Principle ? Nouveau jardin des délices plus ou moins socialement et légalement admis, Buvez le poison est une bouffée de tropicalisme transformant en jungle luxuriante un 11m2 du Xe arrondissement (La Sieste, La punition commence) croisée avec un Madchester alangui se baladant au bord du canal de l’Ourcq (Rêves, Héliopolis, Guadalupe). Une poésie d’incitation au vice, parfois romantique à souhait (Raya aurait mérité de sortir un 14 février), qui n’a de toxique que le nom – et l’addiction qu’elle causera aux amateurs de bric-à-brac musical et d’instruments sans doute trouvés dans un bac «tout à un euro». Mithridate VI peut être fier de son petit-petit-petit-petit-petit-fillot.

SORTIE CD, VINYLE ET NUMÉRIQUE LE 03/03/2023

Pleasure Principle sera en concert au Petit Bain le samedi 15 avril pour la release party du disque. Également à l’affiche : Succhiamo, Axel Larsen et d’un DJ set de Bivou4c. Retrouvez toutes les informations juste ici.

A découvrir aussi

/Sortie • 27 juin 2024

Wilco, Aaron Frazer, Dirty Three : la playlist et le cahier critique du 28 juin 2024

/Sortie • 20 juin 2024

Magic : le cahier critique du 21 juin 2024

/Sortie • 13 juin 2024

Mike Lindsay, John Grant, Cola… : les chroniques du 14 juin 2024