Abonnés
The Afternoon of Our Lives
Olivier Rocabois
december square

Chronique : Olivier Rocabois, la part des anges

Le Breton Olivier Rocabois pratique la pop comme un art ancestral. Tout à la fois péché mignon, plaisir baroque et œuvre d'élévation, "The Afternoon of Our Lives" est l'album de la semaine de Magic du 31 mai 2024.

Si Don (Ker)Quichotte était breton, il serait né à Vannes dans le Morbihan, aurait eu son premier orgasme musical à la suite de l’écoute acharnée de Woman de John Lennon, et il s’appellerait sans aucun doute Olivier Rocabois. Il partirait encore et encore en preux chevalier/troubadour de la pop à l’assaut de citadelles censées inexpugnables (sauf pour lui !), des places fortes réputées dissimuler d’inestimables trésors, des partitions de mélodies qui feraient rougir de plaisir Dieu, ses anges et tous ses saints et saintes. Aujourd’hui, Olivier Rocabois vit près de Paris, peut-être non loin d’un moulin à vent. Il approche gentiment des cinquante ans, a fait partie tour à tour de groupes aux noms fleuris tels que Young Bishop, ou les Bisexual Bikers, mais aussi All If, Slove ou encore Kool Bandits. Remarqué avec un excellent premier essai publié en 2021 à l’âge de 46 ans – Olivier Rocabois Goes Too Far – et que nous avions alors qualifié de «pur chef-d’œuvre de pop baroque», Olivier signe avec The Afternoon of Our Lives son deuxième album solo.

Article réservé aux abonnés. Pourquoi pas vous ?

Vous êtes abonné·e ? .

A découvrir aussi

/Sortie • 30 mai 2024

Magic : le cahier critique du 31 mai 2024

/Sortie • 23 mai 2024

Magic : le cahier critique du 24 mai 2024

/Sortie • 16 mai 2024

Beth Gibbons, Crumb, Michael Head : la playlist et le cahier critique du 17 mai 2024