Abonnés
Hiding in Plain Sight
Drugdealer
Mexican Summer

Chronique : Drugdealer, smooth de soulagement

Passé tout près de renoncer à sa carrière musicale, Michael Collins revient avec un troisième album de Drugdealer soul et bien référencé. "Hiding in Plain Sight" est le disque de la semaine de Magic du 28 octobre 2022.

Il commence sur le tard après des années de relation inexistante avec la musique. Michael Collins – le fondateur et principal auteur de Drugdealer – n'a jamais joué d'un instrument ou encore reçu une formation musicale quand il débute son expérimentation en faisant des collages sonores. Fort de son expérience de vie accumulée au gré de voyages dans des trains de marchandises à travers les États-Unis, il crée des morceaux abstraits et bruitistes avant de passer à des chansons plus traditionnelles. Après RUN DMT, projet dont il ne reste rien, il compose de la pop psychédélique sous le nom de Salvia Plath, puis du R’n’B hypnotisant, sensuel et lascif sous le nom de Silk Rhodes. En 2013, Collins se rend à l'Ouest et se mêle à la scène underground de Los Angeles. Il collabore avec Ariel Pink, Mac DeMarco et d’autres entre deux voyages, lorsqu’il n’a pas la bougeotte.

Article réservé aux abonnés. Pourquoi pas vous ?

Vous êtes abonné·e ? .

A découvrir aussi

/Sortie • 4 avril 2024

Bonnie Banane, Vampire Weekend, The Libertines… : la playlist et le cahier critique du 5 avril 2024

/Sortie • 28 mars 2024

Magic : le cahier critique du 29 mars 2024

/Sortie • 21 mars 2024

Magic : la playlist et le cahier critique du 22 mars 2024