Abonnés
Stereo Mind Game
Daughter
4AD

Chronique : Daughter, nouvelle vogue

Le trio anglais Daughter met fin à six années de silence avec "Stereo Mind Game" et sa dream folk flottant entre l'océan de mélancolie et le bain de soleil. C'est l'album de la semaine de Magic du 7 avril 2023.

Pour certains, ils représentent un âge d’or, celui d’une «Génération Tumblr», havre de paix virtuel des identités alternatives durant la première moitié des années 2010. Stigmates de cette époque, plusieurs dizaines de millions de streams sur Spotify, majoritairement répartis autour de leur premier album If You Leave (2013). Pour d’autres, ils sont juste un excellent groupe d’indie folk à tendance réverbérée – et c’est déjà très bien comme ça. Quoi qu’il en soit, un paysage musical orphelin de Daughter pendant sept ans – temps écoulé depuis la sortie de leur précédent long-format, Not to Disappear –, c’est trop long. Sept années, ou plutôt six, si on considère leur travail sur la bande originale de Life Is Strange: Before the Storm, jeu vidéo et film interactif sorti en 2017, comme un canon dans leur discographie. Entre-temps, la leadeuse Elena Tonra s’est attelée à la conception d’un album sous le nom d’Ex:Re, en 2018, ainsi que, fait intéressant pour la suite de l’histoire, sa version live, réinterprétée en compagnie de l’orchestre à cordes londonien 12 Ensemble, sur des arrangements de la compositrice Josephine Stephenson. Une collaboration que Tonra s’est empressée de renouer au moment de l’enregistrement de Stereo Mind Game. Pour un résultat final coruscant.

Article réservé aux abonnés. Pourquoi pas vous ?

Vous êtes abonné·e ? .

A découvrir aussi

/Sortie • 11 avril 2024

UTO, Clarissa Connelly, girl in red… : la playlist et le cahier critique du 12 avril 2024

/Sortie • 4 avril 2024

Bonnie Banane, Vampire Weekend, The Libertines… : la playlist et le cahier critique du 5 avril 2024

/Sortie • 28 mars 2024

Magic : le cahier critique du 29 mars 2024