Abonnés
the record
boygenius
Interscope Records

Chronique : boygenius, trois fois six-cordes

Magic fait une place à un grand disque de mars dans son hebdo du 14 décembre 2023. Harmonies des voix et croisement des guitares ont fait du trio boygenius un supergroupe à succès promu en tête de gondole de la pop "à l'ancienne". "the record" est le disque de la semaine désynchronisé de notre dernier hebdo de l'année.

Édito

Vous tenez entre les mains le Magic le plus passionnant de l’année ! Quand nous avions réalisé, pour la première fois, l’hebdo sur les 26 disques à rattraper avant l’année suivante, il y a un an, nous ne savions pas encore si c’était une inspiration du moment ou le premier d’un rendez-vous potentiellement rituel. La deuxième option semble l’avoir emporté, et on espère que ça va durer. Imaginez qu’on vous propose un pique-nique dominical organisé pour finir les restes de la veille et que vous vous retrouviez avec un menu étoilé : c’est un peu le repas qu’on a eu l’impression de vous avoir concocté avec ce numéro après l’écoute passionnée des albums sélectionnés. Cette fois, on élargit le concept dans deux directions. D’abord en proposant un disque de la semaine désynchronisé, paru en mars. Et puisque notre poster central transformé en sapin de Noël ne suffit pas, vous pourrez prolonger cette lecture sur magicrpm.com avec une version augmentée de notre liste, contenant notamment plusieurs maxis. Il peut nous arriver de pester contre la masse des disques qui sortent, des choix à faire et des impasses auxquelles nous confronte parfois notre rôle de prescripteur. C’est un jour pour oublier ces frustrations. C’est un jour pour célébrer l’inépuisable réserve de la pop moderne.

Cédric Rouquette

***

Chronique

Un miracle. Dans un monde où la pop indé et moderne ressemble de plus en plus à une niche coupée du grand public, le succès de boygenius s’apparente presque à une anomalie. Et nous ne sommes pas face à un simple succès d’estime, loin de là. Pour preuve : the record s’est classé deuxième au Billboard américain dans la catégorie des meilleures ventes d’albums. Le groupe a eu l’honneur de jouer deux titres lors de la grande messe du samedi soir au mythique Saturday Night Live. Pas vraiment une surprise vu que le trio est nommé dans la catégorie Meilleur album de l’année aux prochains Grammy Awards. En France, le nom du groupe était juste en dessous des têtes d’affiche du dernier Rock en Seine. Bref, boygenius n’est pas une formation comme une autre : avec ses guitares, ses basses, sa batterie, ses claviers, sa musique a obtenu la reconnaissance de la critique et du public. Sans compromission.

Article réservé aux abonnés. Pourquoi pas vous ?

Vous êtes abonné·e ? .

A découvrir aussi

/Sortie • 11 avril 2024

UTO, Clarissa Connelly, girl in red… : la playlist et le cahier critique du 12 avril 2024

/Sortie • 4 avril 2024

Bonnie Banane, Vampire Weekend, The Libertines… : la playlist et le cahier critique du 5 avril 2024

/Sortie • 28 mars 2024

Magic : le cahier critique du 29 mars 2024