Intersection
An Eagle in Your Mind
Green Piste Records

Chronique : An Eagle in Your Mind, libre comme les vents

An Eagle in Your Mind revient avec "Intersection", un troisième album qui ramasse les pérégrinations du duo entre l'Occident et l'Orient. Avec son esprit folk rock voyageur allié à une attitude expérimentale, il invite à franchir des paliers spirituels en même temps qu'à percer ses mystères.

Magic a inventé l’année dernière le terme d’hypno pop pour qualifier ce courant de la pop moderne qui semble s’être donné pour défi d’arrêter le temps de ses auditeurs. Nourrie le plus souvent par une puissante attitude d’introspection et un rapport poétique au monde (pour mieux le fuir), son esthétique peut se résumer de la sorte : des ambiances éthérées et des voix – souvent féminines – en survol, plus ou moins voilées, véhicules d’attitudes mentales défricheuses autant que de paroles à fredonner. L’entrée en matière d’Intersection, troisième album d’Eagle in Your Mind depuis la formation du duo en 2016, sonne comme un brillant acte de ralliement à la vitalité de ce sous-genre. Passée l’impression d’avoir à faire à une version ralentie de Swung for the Gutters, morceau phare du TNT de Tortoise (1998), se déploie une des architectures sonores les plus intrigantes parues cette année, autour d’une guitare et d’un harmonium, base de l’expression musicale de Sophia Achhibat et Raoul Canivet.

Aussi bluffante que soit cette entrée en matière, la tentation consistant à rattacher An Eagle in Your Mind à un courant craquelle au fil des sept morceaux d’Intersection. Le duo, venu de Lyon mais sans réelle attache géographique, a fait de la soustraction à toutes les servitudes un art de vivre et une méthode de travail. Il sillonne l’Europe, jusqu’à l’Asie, dans un van reconverti en studio. C’est là que se cristallisent, en morceaux de musique libres comme les vents, les multiples influences et instruments de musique ramenés de leurs pérégrinations en Turquie, Bosnie, Grèce, Allemagne, au Maroc ou en Macédoine (liste non exhaustive).

Chantant l’esprit de liberté et l’amour salvateur autant que les douleurs et les dangers d’une vie conventionnelle, Eagle in Your Mind tisse des ponts entre l’Occident et l’Orient, entre un ADN rock et une attitude expérimentale, entre le chant pur et l’expression vocale spirituelle. En dehors du morceau de clôture Silver Plate, où seul l’harmonium soutient la voix, chaque piste a suffisamment de rigueur rythmique pour s’offrir à toutes les oreilles, mais elle n’est que la porte d’entrée vers des mondes mystérieux qu’une seule écoute ne peut totalement épuiser. Dans sa communication, le groupe se définit comme faisant de l’indie folk rock. Indie c’est sûr ; folk rock, c’est sa base ; mais il manque quelque chose pour désigner l’inextinguible attitude exploratrice de ces deux esprits libres. Dis Magic, la free pop, ça existe ?

SORTIE CD, VINYLE ET NUMÉRIQUE LE 31/03/2023

A découvrir aussi

/Sortie • 4 avril 2024

Bonnie Banane, Vampire Weekend, The Libertines… : la playlist et le cahier critique du 5 avril 2024

/Sortie • 28 mars 2024

Magic : le cahier critique du 29 mars 2024

/Sortie • 21 mars 2024

Magic : la playlist et le cahier critique du 22 mars 2024