The Go Find – Brand New Love

Bruxelles, ma belle ! Ou Miami, Berlin… Des histoires de villes, quoi. L’histoire d’une pensée libre et légère pour une musique qui ressemble, dixit son créateur, au son à peine perceptible des céréales touchées par le lait”. Dieter Sermeus est de cette grande lignée belge, celle qui engendre gracieusement de temps à autre d’incomparables romantiques bouffés de surréalisme et de grotesque. Miami (2004) était destiné aux fans de The Postal Service et The Notwist, une divine surprise, l’équivalent d’une lettre d’amour que l’on n’attendait plus. Des chansons qui nous donnent immédiatement de l’enthousiasme malgré notre génie à nous inventer de nouveaux tracas. Miami reste avec les années un disque admirablement pop, posant fièrement, cintré juste comme il faut car illuminé de guitares ligne claire. Lorsque l’on découvre les premières mesures de Brand New Love, on reconnaît la même silhouette. Évanescente, fragile, désirée. The Go Find, c’est une certaine idée de la permanence, de la classe et de l’indémodable. Indémodable comme The Wake, qui se présente comme la référence évidente de ce disque merveilleux. Dieter Sermeus nous a donc inventé la galette idéale pour nos prochaines aventures “rohmériennes. Les arpèges bouleversants de We Promised Together nous motiveront à tomber amoureux tous les jours de l’année. We Run court après le refrain parfait et y arrive majestueusement. Le label berlinois Morr Music a bien raison de rester fidèle au petit génie d’Anvers. Un grand castagneur de ritournelles composant des chansons définitivement à l’abri du kitsch et du mauvais goût.


A découvrir aussi

/Sortie • 20 février 2021

Hoorsees, Indigo Sparke, Tindersticks : la playlist des sorties du 19 février

/Sortie • 13 février 2021

Django Django, Da Capo, Gilles Poizat : le playlist des sorties du 12 février

/Sortie • 7 février 2021

The Weather Station, Tue-Loup, Marquis : la playlist des sorties du 5 février