Belle & Sebastian – How To Solve Our Human Problems, Part 3

Conclusion apaisée d’une série de trois EP, Belle & Sebastian se repose sur de beaux lauriers…

Pour clôre sa série de trois EP, Belle & Sebastian baisse d’un ton, relâche la pression, pose les effets, laisse plus de place aux voix féminines mais renonce temporairement aux audaces des précédents disques pour revenir à sa pop “classisque” sur-arrangée, chaloupée et lumineuse (Too Many Tears). C’est un jugement  évidemment relatif tant les deux précédents volumes entrainaient le collectif loin dans l’esprit dancefloor… Ici, trois morceaux plaisant mais sans emballement, avant un nostalgique détour plus simplement folk (There Is An Everlasting Song) pour ravir les fans du premier Tigermilk en leur donnant un supplément country, et un Best Friend final très ABBAesque, séduisant à souhait, en écho aux velléités dansantes du moment.

Pas de véritable bouquet final, Belle & Sebastian avait gardé ses nouvelles chansons les plus “explosives” pour les deux EP précédents. Une façon de prévenir que si le groupe se défoule désormais brillamment sur des rythmes dansants, il n’a pas oublié pour autant sa marque de fabrique originelle, la pop d’exception…

Julien Courbe

BELLE & SEBASTIAN – How To Solve Our Human Problems, Part 3
(Matador Records)
Sortie le 16/02/18

A découvrir aussi

/Sortie • 26 avril 2024

Fat White Family, Justice, St. Vincent… : la playlist et le cahier critique du 26 avril 2024

/Sortie • 19 avril 2024

Magic : le cahier critique du 19 avril 2024

/Sortie • 11 avril 2024

UTO, Clarissa Connelly, girl in red… : la playlist et le cahier critique du 12 avril 2024