Balmorhea, retour sur scène

Le sextet texan est de retour sur les scènes européennes, notamment le 15 mars à l’IBOAT à Bordeaux, pour présenter Clear Language, son sixième album.

Cela fait cinq ans que les Américains ne sont pas venus jouer en Europe en formation complète (on met de côté la mini-tournée de 2014, en duo, à l’occasion de la réédition de leur premier album éponyme). Une éternité pour un groupe qui avait pris l’habitude de distiller régulièrement chez nous son singulier post-rock instrumental. Une pause pour développer d’autres projets (des albums solos pour la violoniste Aisha Burns et le guitariste Rob Lowe, notamment) et penser au futur de Balmorhea après dix années presque ininterrompues d’enregistrements et de concerts.

Si ce qu’on a appelé précédemment du “post-rock du XIXème siècle” est devenu une musique contemporaine pleine d’élégance et d’épure, le style de Balmorhea n’a pas fondamentalement changé sur Clear Language : des plages atmosphériques paisibles qui ne s’animent que ponctuellement, une économie de notes, un sens tout cinématographique de la mise en scène, et une ambiance de sérénité et d’absolu rare de ce côté-là de l’Amérique.

En première partie de cette tournée, Martin Heyne, guitariste allemand collaborateur de l’ombre de Dustin O’Halloran et d’Efterklang. Quand on sait que Balmorhea avait embarqué un pianiste inconnu appelé Nils Frahm pour leur première tournée européenne il y près de dix ans, on veillera bien à ne pas manquer cette probable nouvelle révélation…

https://balmorheamusic.com/

Julien Courbe

A découvrir aussi

/Sortie • 14 août 2020

14 albums sortis au cœur de l’été (et Magic les aime)

/Sortie • 18 juillet 2020

Yo la Tengo, Jarv Is…, Jonathan Bree… Ça sort ce vendredi 17 juillet et Magic aime

/Sortie • 11 juillet 2020

The Beths, Dominique A, The Streets… Ça sort ce vendredi 10 juillet et Magic aime