Listomania
21 septembre 2018
Villagers, Léonie Pernet, Motorama… : ça sort aujourd’hui et Magic aime
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Villagers, Léonie Pernet, Motorama… : ça sort aujourd’hui et Magic aime

Avec The Art Of Pretending To Swim de Villagers, Crave de Léonie Pernet et Many Nights de Motorama, Magic vous a sélectionné les disques importants qui sortent ce vendredi 21 septembre. Ils sont nombreux, à l’image de cette rentrée « puzzle » que nous décortiquons dans notre numéro 211.

 

Villagers – The Art Of Pretending To Swim (Domino)
••••••

Qu’est-ce qui différencie un très bon disque d’un chef-d’œuvre ? La sensation que chaque chanson est à sa place, pour former une architecture cohérente inébranlable. Songeons alors à Pet Sounds des Beach Boys (1966) ou, plus proche de nous, à OK Computer de Radiohead (1997) et Yankee Hotel Foxtrot de Wilco (2002), albums auxquels ce The Art of Pretending to Swim de l’Irlandais Villagers fait penser. Pourquoi une telle admiration ? Vous le saurez en lisant l’intégralité de la chronique coup de coeur de Matthieu Chauveau dans notre numéro 211.

Motorama – Many Nights (Talitres)
•••••°

Le cinquième album de Motorama ne déroge pas à la règle du reste de la discographie du groupe russe, il accélère juste les choses : davantage d’aigus, de synthés, un surcroît de pop et des excitations supplémentaires, des uppercuts romantiques, des anachronismes bienvenus. Groupe et disque exemplaires. Une sortie en partenariat avec Magic.

Beak> – >>> (Invada Records / Temporary Residence)
••••••

Moins sobre de mots (quoique toujours réverbérés, évoquant la chute finale de l’homme dans la mer), Beak> est de plus en plus disert d’émotions, de sentiments, et de fragilité, en une alchimie que le trio permet sans doute comme aucune autre formule. L’avenir n’est pas radieux, mais sa musique l’est certainement. Coup de coeur Magic.

Richard Swift – The Hex (Secretly Canadian)
•••••°

Il est toujours difficile de savoir s’il faut se réjouir des nouvelles qui surviennent sur fond de tristesse infinie, mais le label Secretly Canadian a annoncé jeudi une surprise qui redonnera du baume au cœur aux fans de Richard Swift, décédé en juillet dernier. L’ultime album de l’Américain, devenu son disque posthume, The Hex, est proposé en écoute à partir de ce vendredi sur les plate-formes de streaming avant une sortie physique en novembre. C’est beau comme du Richard Swift et tragique comme la mort.

Léonie Pernet – Crave (Crybaby / Infiné)
•••••°

La Parisienne Léonie Pernet, 28 ans, sort son premier album «après des années de travail acharné» et la sortie de l’EP Two of us (2014). Décomplexée, elle ose un disque cryptique, baroque et gothique, qui mélange métal et néo-classique, pour un résultat époustouflant.

Richard Reed Parry – Quiet River of Dust Vol. 1 (ANTI-)
••••°°

On le savait brillant multi-instrumentiste pop dans Arcade Fire et compositeur cérébral, pour son œuvre solo Music for Heart and Breath (2014), album néo-classique abrupt et mélodique. Richard Reed Parry est aussi un expérimentateur contemplatif. avec Quiet River of Dust, Vol. 1, premier volet d’un diptyque qui s’achèvera en 2019, il peint de beaux paysages lysergiques inspirés notamment d’un voyage au Japon et de mythes bouddhistes.

Anthony Joseph – People of the Sun (Heavenly Sweetness / L’Autre Distribution)
•••••°

Au croisement de l’afro-beat, de la musique caribéenne, du jazz et du rap, entouré d’une jeune garde délibérément choisie pour sa rage contre les injustices du monde et son énergie, l’artiste synthétise et actualise l’héritage musical et politique de Fela Kuti et Gil Scott-Heron. Du rythme, du souffle, du verbe et de la beauté souveraine. Coup de maître.

Fantôme – Mésopotamie (Aristocrate Recordings)
••••°°

Entendue chez La Souterraine, puis sur un premier album de mélopées folk hantées (Nabie, 2016), Josépha Mougenot, alias Fantôme, marie cordes vocales funambules sur cordes de harpes résonantes ou de piano martelées, en équilibre fragile entre Regina Spektor et Scout Niblett, entre chute et grâce.

Sparky in the Clouds – Kings And Queens (Zamora)
••••°°

Les chansons de Sparky in the Clouds sont intemporelles et il sera bien difficile de localiser d’où ces harmonies vocales sont scandées. Aucun rejet du moindre héritage dans ces onze morceaux. Au contraire, les sœurs anglaises Miranda et Byrony Perkins, associées au guitariste français Mathias Castagné, ouvrent grand les bras aux mondes à reconstruire.

Mutual Benefit – Thunder Follows the Light (Transgressive Records)
••••°°

Quelque part entre la chanson Neighboorhood #4 de Arcade Fire et le Bon Iver du deuxième album éponyme se trouve un espace, plus intime, exploité par l’Américain Jordan Lee et sa bande à géométrie variable. Son troisième vrai album, Thunder Follows The Light, poursuit la veine d’une folk richement orchestrée, à la section de cordes racée et au piano délicat.

Cyril Cyril – Certaine Ruines (Born Bad Records)
••••°°

Avec son premier album, Certaines Ruines, le duo Cyril Cyril marquera de son empreinte exotique lo-fi la carte du rock français, avec un zeste de transcendance poétique. Le duo genevois au prénom miroir reflète l’air du temps, celui d’une génération cultivée, aux aspirations multi-culturelles.

The Slow Sliders – Glissade Tranquille (Kythibong / Eminence Grise)
•••••°

Ceux qui ont eu la chance de voir The Slow Sliders sur scène savent que derrière leur allure de slackers (la génération Mac DeMarco), les Brestois installés à Nantes sont capables de miracles de subtilité. Ce que confirme avec brio ce premier album. Si le groupe aligne les pop songs catchy, il excelle aussi dans les purs moments de mélancolie.

Thalia Zedek Band – Fighting Season (Thrill Jockey)
••••°°

La guitare incisive et la voix toujours puissante de Thalia Zedek sont toujours présentes sur ce Fighting Season très réussi avec les habituelles inspirations country et folk.

Mais rien de vous empêche d’écouter aussi les autres sorties du jour :

Suede – The Blue Hour (Warner)
Liars – Titles With The Word Fountain (Mute / [PIAS])
Cola Boyy – Black Boogie Neon (Records Makers)
BlauBird – Rising – La Fin de la Tristesse (Elles & O Production / Differ-Ant)
The Sha La Das – Love in the Wind (Daptone Records / Differ-Ant)
Brocker Way – Wild Wild Country (Western Vinyl / Differ-Ant)
Christine and the Queens – Chris (Because Music)
Erica Buettner – The Book of Waves (Peppermoon Records)
Max Cooper – One Hundred Billion Sparks (Mesh)
The Blinders – Columbia (Modern Sky)
Get the Blessing – Bristopia (Kartel / Modulor)
William Fitzsimmons – Mission Bell (Groenland Records)
Metric – Art of Doubt (BMG)
Honey Moon Four More From… Honey Moon (Heist or Hit)
MC5MC5 Total Assault: 50th Anniversary Collection
RamonesRoad to Ruin: 40th Anniversary Deluxe Edition
Bobbie Gentry – The Girl From Chickasaw County – The Complete Capitol Masters
Partager sur Facebook Partager sur Twitter