Chroniques d'albums
9 novembre 2007
Strange Fruit Project - The Healing
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Strange Fruit Project - The Healing

En voilà un disque assez symptomatique du hip hop américain actuel, qu’il soit underground ou plus mainstream. Strange Fruit Project a tout du projet sérieux, développant un rap conscient à l’image du célèbre et merveilleux titre de Billie Holiday dont il tire son nom. Comme beaucoup de disques actuels du genre, donc, la qualité des morceaux tient bien trop systématiquement plus au talent du producteur appelé à venir poser ses instrumentaux qu’à un réel travail sur la longueur et à la construction d’une oeuvre cohérente. Par chance, The Healing accueille pour une bonne part certains des créateurs de sons les plus en vue du moment : du petit génie de la Justus League, 9th Wonder, toujours aussi soulful sur le très beau Special, en passant par Nicolay de Foreign Exchange ou encore les Little Brothers. Le disque parvient grâce à cela à trouver une unité de ton et de qualité plutôt étonnante dans de telles circonstances, même si certains titres plus anodins, confiés à quelques seconds couteaux, peinent à maintenir en haleine sur la longueur. Parmi les très belles réussites, on citera tout particulièrement le merveilleux Get Live, illuminé par le timbre toujours aussi enjôleur de la divine Erykah Badu, dont le timbre n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui d’une certaine Billie Holiday. Au final, un bel album de hip hop soyeux et délicat qui, sans forcer, s’impose doucement sur la platine.

Laurent Maréchal

Partager sur Facebook Partager sur Twitter