Chroniques d'albums
12 novembre 2017
À découvrir : Permo, premier album de Spinning Coin
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

À découvrir : Permo, premier album de Spinning Coin

En matière d’indie pop, Scottish do it better. Une preuve de plus avec ce premier album de Spinning Coin, paru vendredi. Ce groupe de Glasgow est signé sur le label des Pastels – Katrina Mitchell donne d’ailleurs de la voix sur le joliment bancal Be Free – et son premier album a été enregistré avec Edwyn Collins. Cela s’entend au son sec et sautillant des guitares, écho contemporain à celles d’Orange Juice. Ces quatorze titres tour à tour mélancoliques et tranchants, ancrés dans la grisaille quotidienne, interprétés par différentes voix, gardent toujours ce même ton à la fois offensif et détaché qui cherche plus la sincérité que la justesse. Avec Permo, Spinning Coin reprend la bonne vieille formule des mélodies faussement joyeuses sur des paroles réellement cafardeuses, comme le résume à merveille le titre Raining of Hope Street. Sortez les k-ways, les chansons de Spinning Coin vont vous donner envie de danser sous la pluie.

Philippe Mathé

Partager sur Facebook Partager sur Twitter