×
Chroniques d'albums
9 novembre 2015
Lou Barlow – Brace The Wave
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Lou Barlow – Brace The Wave

(Domino/A+LSO/Sony Music)

Les initiés le comprendront bien assez vite, Brace The Wave n’est pas vraiment le troisième album de Lou Barlow en son nom propre mais plutôt le nouvel LP de Sentridoh. Alors qu’il fut une idole absolue pendant la fin des années 80 et une bonne partie des années 90, on s’était un peu détaché de Lou Barlow, soit déçu par ses enregistrements solo un peu fadasses, soit le préférant comme force propulsive d’un Dinosaur Jr. reformé et visiblement décidé à renouer avec le panache et la fougue d’antan.

Il aura suffi de l’excitation suscitée par l’annonce de la reformation de Sebadoh avec un album – Defend Yourself (2013), certes imparfait mais injustement laminé en ces pages par notre camarade Thomas Bartel – pour que l’affection nous reprenne.

Une affection aujourd’hui confirmée par Brace The Wave, disque urgent et romantique comme aux plus belles heures de notre collectionnite aigüe, la maturité en plus (l’impeccable Repeat, Pulse) et l’esthétique lo-fi en moins.

Il est quasiment impossible d’exprimer ou de retranscrire notre enthousiasme à l’écoute de ces petites scansions acoustiques rarement apaisées (Redeemed) mais souvent bouleversantes (C + E, Moving).

Et si le disque semble parfois restaurer de vieux restes de rage adolescente pourrie de frustration (Nerve, Wave, Boundaries), il ne se laisse jamais happer par sa propre nostalgie, comme si le vieux Barlow savait à présent consoler son identité imparfaite.

Il n’y a qu’à le voir hirsute sur la pochette avec son vieux tee-shirt de Sonic Youth pour comprendre que, au-delà de la provocation potache, son cœur bat encore pour de bon. Ces neuf chansons en sont la preuve évidente.

Etienne Greib

Partager sur Facebook Partager sur Twitter