Concert
31 octobre 2018
Les 7 chouchous de Magic à voir au Pitchfork Music Festival à Paris
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Les 7 chouchous de Magic à voir au Pitchfork Music Festival à Paris

Du 1er au 3 novembre, le Pitchfork Music Festival propose, comme chaque année à la Grande Halle de la Villette à Paris, une programmation riche, excitante et très Magic-compatible. Nous avons sélectionné sept groupes et artistes à ne pas rater si vous vous rendez ces prochains jours du côté de la porte de Pantin.

 

ETIENNE DAHO (Jeudi 1er novembre)

Le patron faisait la « une » il y a exactement un an. Avec Blitz un disque aussi ambitieux et important que deux des pièces clés de son abondante discographie Pop Satori et Eden. Après avoir été en tête d’affiche de la Route du Rock, le « Pape de la pop« , comme nous l’avions surnommé en une de notre 207e numéro, a rôdé son show qui lui permet de balayer plus de trente ans d’une carrière au sommet.

JOHN MAUS (Jeudi 1er novembre)

Suite au décès de son frère et bassiste du groupe Joseph Scott Maus, John Maus avait annulé toutes les dates de sa dernière tournée d’été. C’est alors avec beaucoup de bonheur que nous irons voir l’auteur de l’excellent Addendum, sorti cette année, faire son retour sur scène pour une performance qui s’annonce chargée d’émotion.

MAC DEMARCO (Jeudi 1er novembre)

Tête d’affiche de la première journée du festival, l’insaisissable Mac DeMarco est prêt à distiller ses pop songs lo-fi et cool à un public toujours en admiration devant ses (trop) nombreuses facéties mais surtout son incroyable aisance sur scène.

CAR SEAT HEADREST (Vendredi 2 novembre)

Dans le numéro 209 de Magic, Jean-Marie Pottier vous racontait l’histoire de Will Toledo, alias Car Seat Headrest, par une plongée dans les années Bandcamp du chanteur, il y a sept ans. Une enquête que vous pouvez relire ici. Après la parution de trois albums remarqués, sorti chez Matador, c’est maintenant sur scène que le « teenage kicks » propose sa musique qui se conjugue à la fois au passé, au présent et au futur.

UNKNOWN MORTAL ORCHESTRA (Samedi 3 novembre)

Ruban Nielson viendra présenter durant une heure les compositions angoissées par l’état du monde de son quatrième album, baptisé Sex & Food. Notre rédactrice Alexandra Dumont l’avait rencontré en début d’année pour notre numéro 208. Un papier à retrouver ici.

STEPHEN MALKMUS & THE JICKS (Samedi 3 novembre)

Les adorateurs de Pavement se réuniront samedi pour pouvoir applaudir la performance de Stephen Malkmus accompagné de ses fidèles The Jicks. Dans notre numéro 209, Julien Courbe décrivait le dernier album du groupe comme le plus « Pavement-esque » de leur discographie. Le public en sera sûrement ravi.

SNAIL MAIL (Samedi 3 novembre)

Pour le New York Times, l’Américaine Snail Mail (notre Presque célèbre du numéro 210), de son vrai nom Lindsey Jordan, sera « la star de l’indie rock en 2018« . Drôle de pression sur une jeune fille de 19 ans. Mais face à la qualité des mélodies de son premier album Lush, l’idée fait son chemin. Sa prestation, ce samedi, nous donnera sûrement une nouvelle indication.

Et bien entendu, nous ferons le bilan en fin de festival, notamment celui de nos découvertes.

Vous pouvez retrouver toute la programmation du Pitchfork Music Festival ici. Des pass 3 jours et billets jours sont toujours disponibles via ce lien.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter