Listomania
27 décembre 2018
« Aurons-nous compris dans dix ans? » : Le Top 2018 de Robin Korda
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

« Aurons-nous compris dans dix ans? » : Le Top 2018 de Robin Korda

TOP DE FIN D’ANNÉE. Les rédacteurs de Magic délivrent tous les jours leur Top 2018, sous la forme d’une liste de 10 albums, assortie d’un texte de mise en relief. Episode 15 avec Robin Korda.

  1. LOW – Double Negative (Sub Pop)
  2. JULIA HOLTER – Aviary (Domino Records)
  3. KAMASI WASHINGTON – Heaven and Earth (Young Turks)
  4. SPIRITUALIZED – And Nothing Hurt (Bella Union)
  5. JO PASSED – Their Prime (Sub Pop)
  6. JON HOPKINS – Singularity (Domino Records)
  7. CONNAN MOCKASIN – Jassbusters (Mexican Summer)
  8. CAR SEAT HEADREST – Twin Fantasy (Matador Records)
  9. INSECURE MEN – Insecure Men (Fat Possums)
  10. SKEE MASK – Compro (Ilian Tape)

 

Un top 10, dans le désordre, cela aurait été facile. En tout cas, plus facile. Mais quelles créations musicales placer au sommet de cette année riche mais sans champion hors catégorie ? Il suffisait d’assister aux conférences de Magic pour comprendre la difficulté de l’exercice.

En l’absence de K.O., il a fallu départager aux points. Trois albums de 2018 se détachent indéniablement par leur ambition, et c’est le critère que j’ai choisi de retenir pour ce classement personnel.

Il y a d’abord l’insondable Double Negative de Low, le vertigineux Aviary de Julia Holter, ensuite, et enfin le luxuriant Heaven and Hearth de Kamasi Washington. Trois albums splendides, dont on n’est pas sûr qu’on aura forcément tout compris dans dix ans. Tant mieux : cela nous donnera l’occasion d’y revenir et de ne pas oublier pour de bon cette très belle année 2018.

ROBIN KORDA est journaliste au Parisien dans la vraie vie. Ne trouvant pas, dans les colonnes du quotidien francilien, d’espace pour exprimer son amour des synthétiseurs et des chanteurs folk oubliés, il a rejoint l’équipe de Magic au moment de concevoir le n°207 et d’y raconter l’histoire de Born Bad Records. Il avait auparavant écrit pour Brain, Snatch ou encore WAD Magazine. Il y a quelques années, son goût pour la pop expérimentale et psychédélique a failli le faire basculer dans le rock progressif. Il va beaucoup mieux depuis.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter