Chroniques d'albums
2 octobre 2018
Le passionnant album d’Anthony Joseph
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le passionnant album d’Anthony Joseph

Disque solaire pour réalité sombre. Les «gens du soleil» dont parle Anthony Joseph sont ces êtres en souffrance qui traversent les mers au péril de leur vie. Dans un album très bavard mais objectivement passionnant (71 minutes, 11 pistes, des flow de textes révoltés), le romancier et poète britannique Anthony Joseph livre le sommet d’une carrière musicale débutée en 2007, une grande œuvre d’époque, enregistrée à Port-of-Spain (Trinidad-et-Tobago), où il a vu le jour il y a 52 ans. Au croisement de l’afro-beat, de la musique caribéenne, du jazz et du rap, entouré d’une jeune garde délibérément choisie pour sa rage contre les injustices du monde et son énergie, l’artiste synthétise et actualise l’héritage musical et politique de Fela Kuti et Gil Scott-Heron. Du rythme, du souffle, du verbe et de la beauté souveraine. Coup de maître.

Cédric Rouquette

Partager sur Facebook Partager sur Twitter