Chroniques d'albums
1 décembre 2017
Katcross, une machine à plein régime
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Katcross, une machine à plein régime

Avec Downloading Time, Katcross s’aventure dans une électro synth-pop multivitaminée et sans temps morts.

En seulement sept titres, Katcross effectue un retour d’une puissance déroutante. Les titres de ce Downloading Time oscillent entre l’intriguant et le foudroyant. Le duo français, Kat et Mat, propose un album furieux, sans pause qui navigue audacieusement dans un univers synth-pop bourré de références, entre trip-hop et électro-rock. Sur I am the Machine, les nappes synthétiques possèdent une tension continue qui explosent au contact d’une boite à rythme froide et lourde. La voix de Kat se fait alors envoûtante et précieuse dans cette multiplication de sons métalliques et tourbillonnants. Enregistré à Bristol avec Jim Barr, le bassiste live de Portishead, les morceaux se répondent et donnent un style assez singulier au disque (In The Meantime, Plug and Play). Toutefois, l’ensemble manque généralement de nuance pour pouvoir véritablement impressionner malgré quelques jolies tentatives comme avec l’intéressant 2Sides. Il faut reconnaître à Katcross cette envie de toujours se dépasser et de créer de nouveaux espaces sonores. Downloading Time contient cette pulsion et cette intensité propres au groupe. Mais à force de rythmiques surchargées et de mélodies fiévreuses, les sept morceaux en paraissent parfois le double.

Luc Magoutier

Partager sur Facebook Partager sur Twitter