Playlist
27 juin 2018
Hello Birds Festival : la playlist de l’organisateur, Etienne Choteau
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Hello Birds Festival : la playlist de l’organisateur, Etienne Choteau

Cet été, la pop s’écoute avec vue sur mer. Pour sa 6ème édition, le Hello Birds Festival investit à nouveau le littoral atlantique, du 6 au 8 juillet à Étretat, et du 14 au 16 septembre à Saint-Malo. Deux escapades sur la Côte d’Albâtre et la côte nord bretonne, en compagnie du meilleur de la pop moderne. Pour patienter, Etienne Choteau, organisateur du festival, nous dévoile sa playlist coup de cœur.

 

Étretat – 6, 7 & 8 juillet

Miel de Montagne – Pourquoi Pas 

On ouvrira l’édition étretataise du festival avec ce dude. On le suit depuis pas mal de temps avec son projet Tell, avec lequel il mixait et produisait des morceaux house imparables. Belle surprise de le voir dans le costume d’un crooner de l’internet. On l’a programmé pendant le coucher de soleil

Puma Blue – Soft Porn

Mac DeMarco a fait plein d’enfants récemment, ces « bedroom producers » qui mixent guitares désaccordées et sensibilités R’n’B. Puma Blue en fait partie. Le titre Soft Porn est sûrement la meilleure manière de définir la musique câline de ce jeune londonien.

Frànçois & The Atlas Mountains des tropiques – Les Plus Beaux

Morceau/hymne à la fête et à la vie (les grands mots) écrit par l’un des groupes préférés de l’équipe du festival. Frànçois Mary se produira cette année à Étretat en formation atypique et rare, sans ses Atlas Mountains mais avec les 5 choristes du groupe BostGehio.

Palmbomen II – Cindy Savalas

L’une des trop rares apparitions du hollandais en France aura lieu dans un hôtel avec piscine, barbecue et vue sur la baie étretataise. A l’image de la clique de Dekmantel, il nous offrira une house épique et déviante pour nuit blanche et sauvage.

Johan Papaconstantino – J’sais pas

Coup de coeur collectif pour la pop méditerranéenne vocodée de Johan. On aime la spontanéité de sa musique et les petits riffs de guitare grecque, comme si Young Thug se mettait au sirtaki. Il fermera le festival d’Étretat, comme une ouverture sur l’été.

 

Saint-Malo – 14, 15 & 16 septembre 

Chassol – Dominos, Pt. II

Homme aux milles projets, dont des live spectaculaires où samples vidéos prennent part à une formation batterie, clavier millimétrée. Il aura été le premier nom validé de l’édition de Saint Malo. Une petite fierté !

 

Muddy Monk – En Lea

Il est suisse et mystérieux, ses ritournelles nous rendent dingues. On mise beaucoup sur ce « bedroom producer » en VF, adulé par toute la nouvelle scène française.

 

Bonus : 3 artistes que le Hello Birds Festival rêverait de programmer

Kadhja Bonet – Mother Maybe

Production impeccable et voix envoutante. L’album vient de sortir et sera notre bande son de l’été 2018.

Matty – Clear

L’un des membres de BADBADNOTGOOD en solo. Plus pop, il s’affranchit de l’étiquette jazzy-intello du groupe, ce qui pourrait lui permettre d’atteindre les sommets.

Steve Lacy – Dark Red

Toute la coolness de Los Angeles en un seul (jeune) homme. Echappé du groupe The Internet, il produit Kendrick, Tyler, sample Connan Mockasin. Future superstar, assurément.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter