Chroniques d'albums
9 novembre 2007
Dat Politics - Go Pets Go
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Dat Politics - Go Pets Go

Joyeusement régressif, le cinquième album du trio installe le dancefloor dans le monde prénatal. Carrément dans le ventre de maman. Ça gazouille dans le liquide amniotique. Ça gargouille dans le ventre de la machine. Résolument électronique, la musique du trio de Dat Politics essaie de baisser son âge mental afin de retrouver les sensations d’un temps béni. On y entend les sons étouffés du monde extérieur, des rythmes biologiques qui parfois déraillent… Forcément expérimentale, cette démarche qui mélange enregistrements d’animaux et d’insectes trafiqués à  des ritournelles narcotiques et des voix venues d’un autre espace-temps déroute, séduit et parfois lasse, il faut l’avouer. C’est le défaut de cette musique de recherche qui parfois s’enferre dans un ésotérisme abscons. Ce qui est tout de même gênant pour une musique censée s’adresser aux sens.

Teddy Roudaut

Partager sur Facebook Partager sur Twitter