Dernière minuteEn écoute
23 mars 2018
Brian Lopez, Preoccupations, Blaine L. Reininger… Ça Sort Aujourd’hui, Magic Aime !
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Brian Lopez, Preoccupations, Blaine L. Reininger… Ça Sort Aujourd’hui, Magic Aime !

– BRIAN LOPEZ – Prelude (Dust and Stone Recordings)

Nous vous avons proposé cet album en écoute en avant-premièrePrelude, du musicien américain Brian Lopez, partenaire d’Howe Gelb dans Giant Sand, a été enregistré chez lui à Tucson (Arizona), dans des conditions lo-fi quasi extrêmes. Tendez l’oreille pour entendre le ventilateur et les trains de nuit en tapis sonore…

– PREOCCUPATIONS – New Material (Jagjaguwar)

Un post-punk radical qui flirte avec l’industriel et ne renie pas ses influences mancuniennes évidentes : voilà la large palette du troisième album (le premier, éponyme, avait été publié sous le nom de Viet Cong) de Preoccupations.

– BLAINE L. REININGER – The Blue Sleep (Les Disques du Crépuscule)

Blaine L. Reininger (Tuxedomoo,) revient avec dix vignettes entre expérimentation jazzy et ambient froid. On entend là un orientalisme diffus ou un blues sec quand on ne bascule dans une digression radicale volontiers no-wave avec ses paroles aléatoires. Un album difficile mais jubilatoire d’un artiste bien vivant.

– SUNFLOWER BEAN – Twenty Two in blue (Lucky Number Music)

Julia Cumming a un physique de mannequin (ce n’est pas pour rien si elle est égérie YSL et muse d’Hedi Slimane), elle porte surtout avec sa voix et sa forte personnalité le trio venu de Brooklyn. Garage rock, pop, psyché parfois, Twenty Two in Blue est une réussite.

– JONATHAN FITOUSSI and CLEMENS HOURRIERE – Espaces Timbrés (Versatile)

Retenu dans notre sélection des 40 groupes français de la « France Libre », Jonathan Fitoussi et Clemens Hourrières ont fait paraître cette semaine un chef-d’oeuvre d’ambient music, qui exploite le potentiel du Buchla, un synthé vintage et culte déjà utilisé pour leur premier album. La French Touch qui fait du neuf avec du vieux.

– DRAME – Drame II (Platinum Records)

Vous aviez découvert leur single Ça va ça va sur notre site. Drame fait paraître son deuxième album en formation plus resserrée (une batterie, une basse et trois synthés) que lors de son premier essai en 2015. Toujours inclassable, même s’il emprunte au krautrock, à l’electro et au garage rock, le groupe a construit DRAME 2 en juillet dernier à partir d’improvisations.

– SORRY – 2 Down 2 Dance (single) (Domino)

C’est la dernière signature de Domino, qui semble une nouvelle fois ne pas s’être trompé. Quatuor porté par les voix d’Asha Lorenz et Louis O’Bryen, Sorry vient de Londres et a à peine vingt ans de moyenne d’âge. 2 Down 2 Dance est de ces morceaux qui donnent un avenir un rock indé.

Rééditions :

– HOLGER CZUKAY – Cinema (Grönland)

Décédé en 2017, le bassiste et cofondateur de Can se voit offrir post-mortem un coffret-tombeau de cinq disques explorant plus de cinq décennies d’expérimentations bizarro-pop en solo ou aux côtés de Brian Eno, Jah Wobble et Karlheinz Stockhausen (dont il fut l’élève). Magique.

– PROCOL HARUM – Still There’ll Be More: An Anthology 1967-2017 (Cherry Red Records)

Vous connaissez tous A Whiter Shade of Pale et peut-être avez-vous fait une conquête sur son tapis d’orgue langoureux. Et à part ça ? Ça commence à se gâter… Cette anthologie de 8 CD et 3 DVD va vous permettre de rattraper le coup, en plongeant notamment dans l’oeuvre absolument respectable du groupe dans les années 70.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter