Chroniques d'albums
9 novembre 2007
Drive Blind - Be A Vegetable
Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Drive Blind - Be A Vegetable

Les Nîmois basés à Toulouse continuent leur nomadisme discographique. En un an (93/94), il avaient sorti trois albums surtrois labels différents et fort estimables, Pandemonium, Black & Noir et Vicious Circles. Depuis cette période particulièrement prolifique mais marquée d’enregistrements qui ne reflétaient qu’imparfaitement l’énergie dégagée sur scène, les choses avaient sérieusement changé. Une nouvelle section rythmique (qui officie également chez Tantrum) et nous voilà avec un album plus sombre etplus tendu que ses prédécesseurs, plus contrasté également. L’influence dinosaurjuniorienne est bien loin et si celle de Sonic Youthreste très perceptible, elle est désormais parfaitement intégrée. La collision des trois voix celle de Karine oscillant entre Kim Gordon et Kat Bjejland fait merveille et il se dégage de l’album une impression de fureur mâture, celle qui sait pointer implacable-ment un objectif sans s’éparpiller en chemin. Ce genslà conduisent peutêtre les yeux fermés mais très vite et avec une rare maîtrise des changements de vitesse et des courbes.

Philippe Richard

Partager sur Facebook Partager sur Twitter