En kiosque actuellement Commander

Sous Surveillance - 06/06/11 de Youth Lagoon

interviews


Photobucket

QUI ?
Trevor William Powers

OÙ ?
Boise, Idaho (États-Unis)

QUOI ?
La musique de Trevor Powers est nourrie de flash-backs indolents et d’images fixes qui raniment les souvenirs essentiels de l’adolescence. Immersion dans les eaux brumeuses d’un lagon isolé, cours de piano poétiques et formations bruitistes éphémères ont émaillé cette période décisive, “la plus belle ou la plus terrible, selon les circonstances”. Jusqu’à la découverte tardive de Treasure (1984), le troisième album des Cocteau Twins, qui coïncide avec le début d’un nouveau chapitre : Treasure est ma principale inspiration, c’est un disque magnifique qui me transporte littéralement. C’est un sentiment que j’ai voulu retrouver en démarrant ce projet et un but que j’espère atteindre à travers la musique, exporter les pensés à différents endroits”. Avec Chris Garneau, Buddy Holly et Bradford Cox au rang des influences revendiquées, le jeune homme dévoile une sensibilité à fleur de peau au sein d’arabesques acoustiques drivées par un piano lancinant et de légères touches électroniques.

Youth Lagoon - Montana


FUTUR CONDITIONNEL
Au tout début du mois de juillet, le label Juno Beach Records (celui de Pandit) fera paraître le premier LP de Youth Lagoon. Enregistré pendant le break hivernal, l’essai intitulé The Year Of Hibernation a servi de soupape à son auteur : “Je me suis battu toute ma vie contre le mal qui me ronge, cette anxiété généralisée et toutes ces choses bizarres qui continuent de me hanter. The Year Of Hibernation est le journal intime de ces années d’impénitence”. Bien qu’introspectif et douloureux, cet enregistrement mixé par Pandit (encore) laisse planer une atmosphère bienveillante et solaire où les notes pianotées ne servent plus de véhicule à la peine, mais bien au recueillement et à l’espoir.

Youth Lagoon - Cannons

TUBE ABSOLU

Cannons. Premier morceau à être parvenu jusqu’à nous et coup d’éclat qui impressionne d’emblée par la maîtrise et la virtuosité de ses arrangements. Les nappes de synthés planent parmi les pincements de cordes en réverbération et les touches délicates d’un piano qui sert de matrice aux chants d’âmes du jeune homme. Comme si l’écriture à vif de Perfume Genius prenait son entrain dans les aléas coronaires d’Atlas Sound, avec Walkabout en guise de climax aux sentiments.

Youth Lagoon - July
Fabien Le Gourrierec
MAGIC RPM  #153


4 réactions réagir

Votre réaction :

Votre pseudo :

Prévisualiser


iJayp - 07/06/2011 16:47
Vous en faites pas, les mecs, j'étais un peu bourré et de très mauvais poil hier soir. L'essentiel, c'est de parler de ce bonhomme qui mérite énormément d'attention. Merci pour votre travail.
Jean-François - 07/06/2011 10:06
Ah, juste pour préciser, autant l'étourderie m'a empêché de faire varier la version ouaibe de la version papier avec cette info dont nous étions au courant, mais qui ne prendra tout son sens qu'une fois le nom du label et la nouvelle date de sortie divulgués, autant Lance n'avait pas encore informé Fabien – avec qui il entretient des rapports amicaux depuis qu'il l'a porté aux nues et réalisé l'une de ses seules interviews, je précise pour lustrer notre côté "on fait les malins" – du changement au moment du bouclage du numéro.
magicrpm.com - 07/06/2011 09:49
Quel scandale, effectivement. Ouahou. J'espère que Pandit et son poulain nous pardonneront un jour. On vous aura fait rigoler, c'est déjà ça.
iJayp - 07/06/2011 02:28
C'est rigolo quand la presse spécialisée publie un truc sur un jeune artiste qui gagne en hype, fait sa maligne, mais ne met pas à jour ses informations. The Year of Hibernation a été repoussé à plus tard dans l'année, et ne sortira pas sur Juno Beach Records, mais sur un label qui est encore pour l'instant inconnu.
Tenez-vous un peu au courant des artistes que vous êtes censés "surveiller", parce que là, ça illustre légèrement un manque de sérieux ...