En kiosque actuellement Commander

Retourner Ă  l'annuaire

The Brian Jonestown Massacre

Les albums de The Brian Jonestown Massacre

Les chroniques de The Brian Jonestown Massacre

  • Aufheben
    S'il est un groupe américain dont la discographie est bancale et disparate – faisant comme un grand huit de brusques oscillations allant des sommets à l'abyssal –, c'est bien celle de The Brian Jonestown Massacre d'Anton Newcombe. Se déroulant au rythme des nombreux excès, illusions, obsessions, lubies et autres caprices de son leader, en vingt ans d'activité (et un immense hiatus de cinq), on en a vu de toutes les couleurs, sans...
  • Who Killed Sgt. Pepper?
    Mais de qui se moque-t-on ? Telle est la question lancée à la cantonade par le critique à moitié rigolard et vaguement comateux à l’écoute de cet énième album du groupe d’Anton Newcombe. Valeureux serviteur des guerres électriques et cause perdue, sauf pour lui-même et une grosse poignée d’irréductibles laudateurs dont on peine à croire qu’ils prendront Tempo 116.7 (Reaching For Dangerous Levels Of Sobriety) pour autre...
  • My Bloody Underground
    Même le plus rock’n’roll des auditeurs n’écoute pas The Brian Jonestown Massacre sans éprouver à chaque fois un sentiment violemment mêlé, entre râle vigoureux et embarras. Personnage tonitruant et pathétique, interpellant et infréquentable, Anton Newcombe reste l’incarnation, même si de plus en plus endommagée la quarantaine aidant, de cette table des lois antédiluvienne qui intime de séparer l’idée de la musique de...

Les infos de The Brian Jonestown Massacre

  • En couve du numéro 182, le sommaire détaillé
    Vous l'aviez pas vu venir celle-là, hein ! Le nouveau numéro de magic, revue pop moderne est en kiosque et c'est Anton Newcombe qui apparaît en couverture, photographié par Richard Dumas. On célèbre ainsi la grande forme du grand manitou de The Brian Jonestown Massacre, qui s'est installé en Allemagne depuis quelques années pour y creuser ses obsessions musicales et qui fait paraître ces temps-ci son nouvel effort qui tue...
  • Ses démos avec Asia Argento en écoute
    Toujours basé à Berlin, le leader flamboyant de The Brian Jonestown Massacre aime à documenter l'avancée de ses œuvres en postant des vidéos du genre work in progress. Et les récentes démos mises en ligne attirent l’œil et l'oreille puisqu'elles sont créditées aux noms d'Anton Newcombe… et d'Asia Argento. Ce n'est pas une nouveauté de voir Asia chanter, vous me direz, de Trash Palace il y a dix ans à Neon Neon récemment, mais...
  • En tournée française, de Paris à Montpellier
    Voyez, on l'a pas inventé :
  • 'Blue Order New Monday' en écoute
    Toutes les infos sur le prochain album de The Brian Jonestown Massacre sont là, mais ce qui compte aujourd'hui, c'est la longue divagation à l’intitulé rocambolesque Blue Order New Monday. En écoute ci-dessous, et ce n’est pas (exactement) une reprise post-Joy Division.
  • 'Aufheben' le 30 avril, premier titre à écouter
    Le treizième (environ) album de The Brian Jonestown Massacre, Aufheben, a été enregistré à Berlin, à cheval entre le studio perso du chanteur Anton Newcombe et le Studio East de la capitale allemande.Après examen du listage des chansons, BJM n'en aurait pas fini avec les hommages aux eighties, comme en atteste le morceau intitulé Blue Order New Monday, qui laisse présager une suite à This Is The One Thing We Did Not Want To Have...
  • 'The Singles Collection (1992-2011)' le 30 août
    Pour dépouiller les fans à l'approche de la Noël, rien de mieux qu'un coffret, c'est entendu. Redeye Distribution le sait et fera donc paraître une collection de singles de The Brian Jonestown Massacre le 30 août. The Singles Collection (1992-2011) comprend 22 morceaux remasterisés, dont quatorze n'avaient jusque-là vu le jour que sur vinyle. Les spécialistes de boogy rock psyché toqué kifferont leur pilule en matant le tracklisting...
  • En tournée dès avril
    Alors que le nouvel album Who Killed Sgt. Pepper? sortira l'année prochaine (l'écoute intégrale enTubée la dernière fois se réduit comme peau de chagrin), The Brian Jonestown Massacre viendra fêter ça en France au mois d'avril. Tout est écrit sur le flaïeur ci-dessous. C'est même écrit "sortez les perfs du placard, ça va déménager !".
  • Who Killed Sgt. Pepper? en écoute
    De Never Become Emotionally Attached To Man, Woman, Beast Or Child à Johnny Marr Is Dead (alors qu'il bouge encore !), en passant par Deep In The Devil's Eye & You, le maboule Anton Newcombe a toujours été un as à l'heure de baptiser ces roucoulades de rockeur débraillé. Après le sobre My Bloody Underground l'année dernière, le "Colonel Kurtz néo-psychédélique" a récupéré son mojo de la formule pour intituler son prochain album...
  • Miranda Lee Richards huit ans après
    Miranda Lee Richards, qui fit un passage éclair au sein des Brian Jonestown Massacre et affiche Kirk Hammett (Metallica) en guise de mentor, prévoit de sortir son second album solo début 2009, quelques huit années après l'inaugural The Herethereafter.Keith Mitchell (la batterie dans Mazzy Star) et Josh Schwartz (la guitare dans Beachwood Sparks) ont apporté leur contribution aux douze mélopées de Light Of X, dont un extrait est...
  • Retour en force
    Qui d'autre que le BJM peut se piquer de titres à la Bring Me The Head Of Paul McCartney On Heather Mill's Wooden Peg (Dropping Bombs On The White House) ? Personne, c'est juste. C'est pourquoi on annonce toujours avec un plaisir non dissimulé la sortie d'un nouvel Lp des Californiens. Le treizième en date, My Bloody Underground, est prévu pour le 15 avril sur le label d'Anton Newcombe a recordings (notez son intéressante formule...
  • L'homme aux 101 tambourins
    Le métier de tambourine man peut être plus marquant qu'on ne le croit. Pour exemple, Joel Gion, responsable de tambourin dans le Brian Jonestown Massacre, vient de sortir son premier effort sous le nom de Dilettantes et l'a, de manière fort prometteuse, appelé 101 Tambourines. Il ne faut pourtant pas se fier au titre, l'album n'est pas une symphonie pour percussions, et le chiffre de 101 n'est pas représentatif... Pour en avoir le coeur...
  • Le retour
    Après quatre ans de silence, le BJM revient avec My Bloody Underground dont la sortie est prévue pour le 31 mars. Un album ''expérimental'' et ''avant-garde'' a annoncé le leader Anton Newcombe, que l'on pouvait voir dans Dig! aux côtés de Courtney Taylor-Taylor (The Dandy Warhols). Enregistré à Liverpool et Reykjavik en août et octobre derniers, l'album est déjà en téléchargement sur le site du groupe. Décidément très sympa ce...
  • Brian Jonestown Massacre
    Le groupe d'Anton Newcombe a mis a disposition des fans son concert des Transmusicales de Rennes en téléchargement sur son site. Disponible en version audio ou vidéo, le live permettra aux fans absents du premier concert français de Brian Jonestown Massacre, le 9 décembre dernier, de se rattraper. Pour y accéder, cliquez ici