En kiosque actuellement Commander

A lire

Welcome To The Superstar Disco Club de Superstar Disco Club

chronique d'album
Ce n'est pas vraiment Le Mia que l'on danse au Superstar Disco Club. Le rythme se montre nerveux et soutenu tandis que les guitares dévorent tout cru les bimbos des dancings. Les amplis ont plus souvent l'habitude de vrombir que de servir de table basse pour les verres de Pastis. Ainsi, la Canebière n'est pas l'unique terrain de jeu des rappeurs férus de football et des pêcheurs des calanques. Nourris au biberon par les déconstructions des Stooges, The Fall, Sonic Youth, Hüsker Dü, ces Provençaux ont trouvé asile sur la structure londonienne Ché. La manette des gaz poussée à fond, ce trio mixte avale les kilomètres en toute liberté. Avec ses toniques premiers singles, Katia Mouvement #1 et Skyscraper Island (The Motion Picture), la petite équipe s'est déjà attiré les feux des projecteurs de la presse anglaise. La french touch se joue également les doigts dans la prise. Superstar Disco Club ne brille pas comme une boule à facettes, ne se trémousse pas sur les plots des boîtes à la mode de chez nous. Pourtant, l'on reviendra guincher par chez lui, car aucune tenue correcte n'est exigée à l'entrée.
Jean-Noël Dastugue
MAGIC RPM  #36
article extrait de :
MAGIC RPM #36 Commander ce numéro

Les 20 derniers articles ( Chronique d'album )